Logos SINP

FR2600970 - Pelouses calcicoles et falaises des environs de Clamecy

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2600970

Compilation : 31/05/1995

Mise à jour : 17/02/2014

Appelation du site : Pelouses calcicoles et falaises des environs de Clamecy

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2012
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/11/2013
  • ZSC : premier arrêté : 26/03/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/03/2015
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,50528 (E 3°30'19'')
  • Latitude : 47,49389 (N 47°29'38'')
Superficie : 532 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 146 m.
  • Max : 359 m.
  • Moyenne : 252 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : BOURGOGNE
DEPARTEMENT : Nièvre (100%)
COMMUNES : Armes, Brèves, Clamecy, Dornecy, Oisy, Pousseaux, Rix, Surgy, Varzy.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 40%
Pelouses sèches, Steppes 20%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 20%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 10%
Autres terres arables 8%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

Le site est composé de 14 entités qui constituent un ensemble de pelouses calcicoles et de forêts sur des buttes ou des reliefs marqués :
- le Mont Martin, butte témoin au confluent de l'Yonne et de l'Armance, couvre une superficie de 75 ha ;
- la Montagne de Saint-Aubin et le Cul du Loup représentant 30 ha ;
- les Rochers de Basseville, dominant la rive gauche de l'Yonne, sur 115 ha ;
- le Grand Montois et le Petit Montois, deux buttes témoins courvant 54 ha ;
- le Montlidoux et le Mont Charlay, deux buttes témoins, couvrant respectivement 32 et 21 ha ;
- la Côte Vaujetin qui borde la Sainte-Eugénie en rive gauche sur 12 ha ;
- le Coutas des Guettes s'étendant sur 10 ha en limite sud de l'aérodrome de Clamecy-Rix ;
- les Chaumes Fréteau, vaste entité de 94 ha sur le plateau Ouest de Clamecy ;
- la Côte du Vau Tournant (10 ha), la carrière de la Manse (18 ha), le Bois de la Roche (9 ha) et le Fond de Vauxfilloux (20 ha) qui composent la cuesta calcaire longeant l'Armance entre Dornecy et Armes ;
- le Mont Breuvois petite butte témoin de 32 ha sur la commune de Brèves. 

Qualité et importance

Le site est divisé en 14 entités distinctes réparties au sein d'un relief de cuesta calcaire. La situation géographique du site, à la croisée de plusieurs influences, et les caractéristiques propres de chaque entité entrainent une grande diversité d'habitats naturels.

Les milieux ouverts sont constitués de pelouses calcaires remarquables dont le stade d'évolution varie des pelouses les plus pionnières aux pelouses en voie de fermeture. Ces pelouses représentent des habitats d'intérêt communautaire, souvent endémique de la zone.

Le site constitue une zone d'échange biologique entre les pelouses du sud et du quart nord-est de la France, ainsi qu'entre les pelouses de l'ouest et de l'est de la région Bourgogne. Ceci confère à l'ensemble une richesse spécifique, une grande originalité des associations végétales et un rôle écologique indéniable. Les formations herbacées qui se développent sur les sols calcaires, secs et superficiels, abritent des espèces végétales rares comme le Lin français, le Cytise couché ou le Limodore à feuilles avortées. Ces milieux sont aussi utilisés par de nombreuses espèces animales comme l'Engoulevent d'Europe, le Lézard vert et plusieurs papillons (Bacchante).

Les systèmes forestiers se retrouvent sur les versants et les sommets des buttes témoins des environs de Clamecy. Ils peuvent être représentés par des hêtraies à Céphalanthères en exposition sud, des hêtraies plus fraiches sur les versants nord et des forêts de ravin colonisant les éboulis grossiers avec de la frênaie-érablaie-ormaie bien adaptée aux fortes pentes. Atteignant sa limite sud en Bourgogne, le rare Alisier de Fontainebleau est présent sur le site.

Les éboulis, falaises et pentes rocailleuses accueillent des groupements végétaux remarquables par leur adaptation aux conditions rudes de ces milieux. Cette adaptation très poussée leur confère une grande originalité et une certaine rareté.

Par ailleurs, quelques grottes et de nombreuses anfractuosités constituent des gîtes pour plusieurs espèces de chauves-souris dont le Grand Rhinolophe et le Petit Rhinolophe. Aussi, le site porte une responsabilité pour la reproduction, l'hibernation et la chasse de colonies de chiroptères d'intérêt communautaire.

Vulnérabilité

Les landes et pelouses sont des milieux instables qui évoluent vers le fourré ou le boisement à l'échelle de 30-40 ans. Cette évolution constatée génère un appauvrissement de la biodiversité. Plusieurs zones sont actuellement embuissonnées par la fruticée et les fourrés thermophiles et nécessitent des interventions urgentes.

L'évolution des pratiques agricoles pose également problème pour le maintien des pelouses : certaines ont été plantées avec des résineux, les autres peuvent être colonisées par les semis issus de ces plantations. L'abandon du pâturage favorise aussi la fermeture des pelouses.

L'exploitation actuelle de la forêt feuillue est satisfaisante dans les hêtraies et érablaies en raison des contraintes de sol. Cependant, la dissémination du Pin noir doit être contenue et la conversion en peuplements résineux serait très préjudiciable.

La fréquentation, notamment au niveau des Rochers de Basseville, doit être canalisée pour limiter l'altération des formations herbacées des corniches et des falaises.