Logos SINP

FR2600979 - Dunes continentales, tourbière de la Truchère et prairies de la Basse Seille

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2600979

Compilation : 31/05/1995

Mise à jour : 17/02/2014

Appelation du site : Dunes continentales, tourbière de la Truchère et prairies de la Basse Seille

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 29/02/2004
  • pSIC : dernière évolution : 29/02/2004
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 23/08/2010
  • ZSC : Dernier arrêté : 23/08/2010
Texte de référence
Arrêté de création du 23 août 2010 portant décision du site Natura 2000 Dunes continentales, tourbière de la Truchère et prairies de la Basse Seille (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,99833 (E 4°59'53'')
  • Latitude : 46,51389 (N 46°30'50'')
Superficie : 3 050 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 170 m.
  • Max : 196 m.
  • Moyenne : 180 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : BOURGOGNE
DEPARTEMENT : Saône-et-Loire (100%)
COMMUNES : Bantanges, Branges, Brienne, Cuisery, Genête, Huilly-sur-Seille, Jouvençon, Loisy, Louhans, Préty, Rancy, Ratenelle, Romenay, Savigny-sur-Seille, Sornay, Truchère.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 55%
Forêts caducifoliées 15%
Autres terres arables 11%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 10%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 5%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Dunes, Plages de sables, Machair 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%

Autres caractéristiques du site

Site limitrophe avec le site FR8201632 Prairies humides et forêts alluviales du Val de Saône de la région Rhône-Alpes.

Qualité et importance

Ce site est composé de deux ensembles remarquables :

- Le Val de Saône avec ses bois et prairies inondables qui accueillent les   derniers couples de Râle de Genêts de Bourgogne, en nette régression depuis 10 ans. Les bas-fonds humides abritent la Gratiole officinale et sont utilisés par le Brochet pour le frai.

- L'ensemble dunes éoliennes - tourbière - étang de la Truchère constituent un site exceptionnel pour la faune et la flore. Il est classé en Réserve naturelle nationale et en Zone de Protection Spéciale.

Les prairies alluviales sont dominantes dans les lits majeurs de la Saône et de la Basse Seille. Elles abritent des sites de nidification pour des espèces remarquables (Râle de Genêts, Courlis cendré). 

Les dunes continentales de la Truchère sont des milieux très originaux pour la Bourgogne et qui qui accueillent des espèces végétales très spécialisées et rares pour la région (Corynephore, Spargoute printanière...).

Installées sur les zones sableuses, les tourbières se caractérisent par une couche de tourbe plus ou moins épaisse déterminant la présence d'espèces rares et protégées (Rossolis, Fougère des marais...).
Les forêts inondables sont présents sous forme de petits massifs de forêts alluviales à bois dur dans les lits majeurs de la Saône et de la Seille (Chênaie pédonculée à Frêne et Orme). Plus localement on note la présence de forêts à bois tendre (Aulne et Saule) occupant les fonds humides. Ce sont des milieux à grande activité biologique où nichent de nombreux oiseaux, et qui comptent parmi les dernières reliques de la forêt alluviale originelle.




Vulnérabilité

L'activité traditionnelle d'élevage peu intensive a permis l'entretien d'une partie du patrimoine naturel prairial. Une tendance vers des pratiques plus intensives (drainage, fauche précoce...) occasionnerait une régression des habitats naturels.
Procéder à un examen attentif de l'évolution des activités forestières et agricoles.

Les territoires de reproduction du Râle des Genêts et du Courlis cendré doivent être maintenus. Des dates de fauche trop précoces sont par ailleurs néfastes à la reproduction de ces espèces.

Les espèces de tourbières et des dunes sableuses sont très sensibles à la fermeture naturelle des milieux.