Logos SINP

FR2600990 - Landes et tourbière du bois de la Biche

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2600990

Compilation : 31/05/1995

Mise à jour : 31/05/2010

Appelation du site : Landes et tourbière du bois de la Biche

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/12/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 26/03/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/03/2015
Texte de référence
Arrêté de création du 26 mars 2015 portant décision du site Natura 2000 Landes et tourbière du bois de la Biche (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,48611 (E 3°29'09'')
  • Latitude : 47,85861 (N 47°51'30'')
Superficie : 339 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 110 m.
  • Max : 180 m.
  • Moyenne : 145 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : BOURGOGNE
DEPARTEMENT : Yonne (100%)
COMMUNES : Appoigny, Branches, Fleury-la-Vallée.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 60%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 20%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 10%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 5%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 4%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

Aucune information disponible

Qualité et importance

Les tourbières, implantées en fond d'un vallon marécageux, accueillent des espèces hautement spécialisées (Sphaignes) à l'engorgement des sols et dont certaines sont rares en Bourgogne (Rossolis, Osmonde royale, Bruyère à quatre angles, Rhynchospore blanc...). Leur intérêt est renforcé par la présence d'espèces océaniques en limite géographique Est (Ajonc nain, Piment royal...).

Les landes sèches à Bruyère développées sur matériaux sableux pauvres sont colonisées par des espèces protégées en Bourgogne (Persil des montagnes, Bruyère cendré) et rares (Spiranthe d'été).

Vulnérabilité

Les zones marécageuses et tourbeuses évoluent spontanément vers le boisement et la fermeture du milieu. Il en résulte un assèchement et la disparition des stades jeunes les plus dynamiques et de leur flore associée.

Les landes sèches sont des milieux instables qui évoluent vers la forêt à l'échelle de 30-40 ans. Les espèces qui les composent (Bruyère cendrée, Persil des montagnes) sont des pionnières qui recherchent la lumière et qui disparaissent quand le milieu s'embroussaille.

L'exploitation des boisements avec des engins lourds occasionne des dégâts immédiats importants sur la flore en place et la circulation de l'eau. De même, la plantation des zones tourbeuses ou des landes sèches avec des résineux serait très préjudiciable à ces milieux.
Les plantations en périphérie de ces milieux entraînent également la colonisation des résineux dans les zones tourbeuses et les landes sèches.

Quelques dépôts de gravats localisés provenant des travaux dans les zones d'activité et les lotissements proches sont constatés.