Logos SINP

FR2612010 - Vallée de la Loire entre Imphy et Decize

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : juin 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR2612010

Compilation : 31/12/2010

Mise à jour : 31/12/2010

Appelation du site : Vallée de la Loire entre Imphy et Decize

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 08/03/2012
  • ZPS : Dernier arrêté : 23/03/2018
Texte de référence
Arrêté de création du 23 mars 2018 portant décision du site Natura 2000 Vallée de la Loire entre Imphy et Decize (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,28833 (E 3°17'17'')
  • Latitude : 46,87222 (N 46°52'19'')
Superficie : 4 746 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 176 m.
  • Max : 207 m.
  • Moyenne : 184 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : BOURGOGNE
DEPARTEMENT : Nièvre (100%)
COMMUNES : L'information 'communes consultées' est en cours de validation.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 26%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 25%
Forêts caducifoliées 14%
Prairies ameliorées 9%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 8%
Dunes, Plages de sables, Machair 5%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 4%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 3%
Pelouses sèches, Steppes 3%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 2%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 1%

Autres caractéristiques du site

Le périmètre intègre le val inondable de la Loire entre Imphy et Decize. Ce secteur est homogène en terme de dynamique fluviale, avec une constance de méandres longs à chenal unique.
La diversité des milieux induite est intéressante avec la différenciation de nombreuses grèves mobiles et de falaises d'érosion dans le lit mineur. Cependant, à la différence avec d'autres tronçons de la Loire, on relève peu d'îles boisées, chenaux secondaires et bras morts récents.
Les berges sont occupées par la ripisylve, alternant, dans les partie hautes, avec des zones de pelouses sèches sableuses plus ou moins colonisées par la fruticée.
Au niveau du lit majeur, un linéaire de haies important délimite des parcelles de prairie utilisées pour l'élevage auxquelles se mêlent quelques parcelles cultivées. En rive gauche, les cultures forment par endroit de grandes étendues au milieu du bocage.

Qualité et importance

La vallée de la Loire entre Imphy et Decize est représentative de la diversité écologique des milieux ligériens. Ces milieux modelés par la dynamique fluviale constituent une mosaïque d'habitats naturels. Cette diversité offre à plus de 90 espèces d'oiseaux des zones de nourrissage, de refuge, de repos et de reproduction sur le site.
Le fleuve et les annexes hydrauliques permettent l'alimentation des espèces piscivores comme la Sterne naine et la Sterne Pierregarin. Les annexes hydrauliques et vasières servent aussi de zones d'alimentation pour les limicoles dont le Chevalier sylvain.
Les grèves et bancs de sable constituent des zones de nidification pour les Sternes, l'Œdicnème criard et le Petit Gravelot. Le Martin pêcheur, l'Hirondelle de rivage et le Guêpier d'Europe utilisent les berges abruptes pour installer leur nid.
La ripisylve est un secteur de nidification privilégié pour de nombreuses espèces dont le Bihoreau gris, l'Aigrette garzette et le Milan noir.
Les milieux ouverts herbacés, le bocage et les cultures sont utilisés pour l'alimentation des espèces insectivores, notamment la Pie grièche écorcheur.
Le site accueille plusieurs espèces d'oiseaux d'intérêt communautaire en phase de nidification mais c'est aussi un lieu important pour la migration et l'hivernage. Ainsi, plusieurs centaines de Grues cendrées fréquentent les zones cultivées du site durant leur phase d'hivernage. De plus, le site fait partie d'un axe migratoire majeur constitué par la vallée de la Loire.

Vulnérabilité

Le site subit indirectement les effets des activités et aménagements présents sur l'ensemble du bassin versant, notamment en terme de qualité de l'eau, de niveau de la nappe d'eau et de dynamique fluviale.
La dynamique fluviale est à l'origine de la diversité des habitats naturels de la vallée de la Loire. Or différents dispositifs servent à limiter l'intensité des crues et l'amplitude des débits, ce qui  conduit à une homogénéisation des milieux. Les grèves et les bancs de sable sont colonisés par la végétation et perdent leur intérêt pour la nidification des Sternes et de l'Œdicnème criard. Les milieux pionniers évoluent naturellement et tendent globalement à disparaître. De même, les connexions entre le fleuve et ses annexes hydrauliques se font plus occasionnelles et les boires perdent de leur intérêt pour les limicoles et les espèces piscivores.
L'évolution des activités humaines entraine aussi des mutations des milieux naturels. L'abandon du pâturage extensif dans les zones les moins productives favorise la fermeture des milieux ouverts. De plus, la mise en culture des zones à plus fort potentiel agronomique transforme les paysages et conduit à l'utilisation d'engrais et de produits phytosanitaires susceptibles d'entrainer des pollutions et une baisse de la ressource alimentaire pour les oiseaux insectivores et piscivores.
Enfin, le développement des activités de loisirs et de la fréquentation pourrait avoir des impacts sur l'avifaune, notamment en terme de dérangement.