FR4100164 - Pelouses de Lorry-Mardigny et Vittonville

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : Juillet 2022.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 16/02/22 (à partir de la base : décembre 2020)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4100164

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 31/08/2008

Appelation du site : Pelouses de Lorry-Mardigny et Vittonville

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 17 mars 2008 portant décision du site Natura 2000 Pelouses de Lorry-Mardigny et Vittonville (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,07750 (E 6�04'38'')
  • Latitude : 48,99778 (N 48�59'52'')
Superficie : 127 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 340 m.
  • Max : 400 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : GRAND-EST
DEPARTEMENT : Meurthe-et-Moselle (17%)
COMMUNES : Vittonville.

DEPARTEMENT : Moselle (83%)
COMMUNES : Lorry-Mardigny.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses sèches, Steppes 68%
Forêts de résineux 12%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 8%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 8%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 2%
Forêts caducifoliées 2%
Pelouses alpine et sub-alpine 0%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 0%
Rizières 0%
Prairies ameliorées 0%
Autres terres arables 0%
Forêts sempervirentes non résineuses 0%
Forêts mixtes 0%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 0%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 0%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 0%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 0%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 0%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 0%
Dunes, Plages de sables, Machair 0%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 0%
Mer, Bras de Mer 0%
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 0%

Autres caractéristiques du site

Installé sur les calcaires du Bajocien de la Côte de Moselle, le site se compose de deux parties bien distinctes :
- « La Côte », représentant un ensemble cohérent de 80ha au Nord du village de Lorry (57). Ce site se prolongeait autrefois sur la commune d’Arry mais cette extension s’est fortement dégradée ou a été détruite par plantation de pins noirs et aménagement en zone de loisirs
-  Secteur dit « Charlemagne », constituant un site d’environ 50ha avec un versant Est sur Mardigny (57). Le revers Ouest sur Vittonville (54) est également inclus au périmètre Natura 2000. 
L’utilisation de ces 2 côtes comme parcours pastoral  a été l’activité dominante depuis plusieurs siècles. Par ailleurs, de par leur position dominante, les pelouses furent un des points défensifs de la frontière Allemagne/France à l’issue de la guerre de 1870. Plusieurs batteries de tirs dans des casemates bétonnées et d’anciennes tranchées témoignent encore de cette histoire militaire. Mais le fait le plus marquant est sans conteste l’ouverture de  carrières sur le flanc de la Côte de Lorry à partir de 1971. 
Fermeture progressive des pelouses liée à la dynamique naturelle et fréquentation humaine sur les habitats de pelouses. 

Qualité et importance

Le site de Lorry-Mardigny représente l’un des plus grands ensemble de pelouses à orchidées sur versant ou plateau ; la richesse botanique du secteur se traduit aussi par la présence de l'Aster amelle et du Pigamon des rochers. Des sapes creusées dans le calcaire abritent des chauves-souris dont Rhinolophus ferrumequinum.

Vulnérabilité

Problème classique dans ce genre de milieu : l'embroussaillement suite au déclin de l'élevage ovin.