Logos SINP

FR4100206 - Tourbière de Machais et cirque de Blanchemer

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Organisme(s) responsable(s) de la gestion du site
PNR des Ballons des Vosges aidé par le Conservatoire des Sites Lorrains et l'Office National des Forêts.
Document d'objectifs
Aucun document d'objectif
Téléchargement
Mesures de conservation
Les actions déjà engagées sur le site :

Le cirque glaciaire de Machais fait l'objet d'un classement en réserve naturelle depuis 1988 modifié en 1996. Son plan de gestion fixe les objectifs de gestion. 

Les forêts de la réserve font l'objet d'un traitement sylvicole adapté (futaie jardinée) avec en accompagnement des dispositions particulières visant à préserver l'intégrité des milieux intra-forestiers tels que les tourbières ou les éboulis.

Certains secteurs forestiers peu productifs et en pente forte (versant supérieur du Rainkopf dominant le Lac de Blanchemer), situés hors de la Réserve naturelle, font également l'objet d'une gestion dont l’objectif premier est la protection (absence d'intervention ou jardinage).

L'ensemble du site, en raison de son caractère pittoresque, fait partie du site inscrit Schlucht-Hohneck au titre de la loi de 1930 en cours d'actualisation pour un classement.


Les orientations envisageables pour la gestion future :

Les tourbières bien conservées ne nécessitent aucune intervention particulière. Il convient simplement de les préserver de toute dégradation. 

En matière sylvicole, il importe de poursuivre une gestion adaptée des forêts en privilégiant la régénération naturelle, le maintien voire la restauration de la diversité des essences au sein des peuplements. D’autre part un certain allongement de l'âge d'exploitabilité des bois ou l’instauration d’îlots de vieux bois serait souhaitable afin de permettre de conserver l'identité et la structure diversifiée des habitats forestiers. Le maintien voire la restauration d'un bon équilibre sylvo-cynégétique serait souhaitable afin de répondre à ces objectifs de gestion.

Il serait également opportun de veiller au bon fonctionnement hydrologique des bassins versants et à la qualité des eaux sachant que la conservation d’habitats particulièrement remarquables en dépend.