Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR4100214 - Marais de Vittoncourt

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4100214

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 31/08/2008

Appelation du site : Marais de Vittoncourt

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2004
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 21/06/2016
  • ZSC : Dernier arrêté : 21/06/2016
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,46611 (E 6�27'57'')
  • Latitude : 49,02667 (N 49�01'36'')
Superficie : 57 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 228 m.
  • Max : 235 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Moselle (100%)
COMMUNES : Vittoncourt.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 44%
Autres terres arables 27%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 14%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 12%
Prairies ameliorées 1%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 0%

Autres caractéristiques du site

Il s'agit d'un bassin versant de relief très faible implanté sur des affleurements de marnes recouvertes d'alluvions. Zone humide du plateau lorrain constituée de prairies, de roselières et saulaies, d'une tourbière créée par l'émergence de sources artésiennes.

Le bon fonctionnement de la tourbière dépend de sources artésiennes apportant des eaux très chargées en carbonate de calcium. Une expertise hydrogéologique du BRGM a montré qu’une partie de leur bassin versant comporte des cultures induisant un risque d’apports trophiques (des mesures ponctuelles ont validé ce risque, notamment pour l’azote). D’autre part, la situation topographique du site, en fond de vallon, induit un risque de perturbations ponctuelles (dépôts terrigènes) liées au système alluvial du Grand Ruisseau de Faux. 

Notons également un bassin versant agricole intensifié limitant la qualité des cours d’eau, dont le ruisseau de Chanville qui forme un habitat pour l’Agrion de mercure.




Qualité et importance

Ensemble de marais-tourbière alcaline, en partie boisé, d'une valeur exceptionnelle. On y trouve notamment, de manière irrégulière, le très rare Liparis loeselii. 

Vulnérabilité

Actuellement le probleme essentiel concerne l'impact négatif potentiel du bassin versant alternat cultures et boisements feuillus. Le retour à des milieux prairiaux serait souhaitable dans les parties riveraines et amont de la tourbière. Des travaux de gestion sont à poursuivre régulièrement sur la tourbière elle-même.