Logos SINP

FR4100230 - Vallée de la Saônelle

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4100230

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 31/08/2008

Appelation du site : Vallée de la Saônelle

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2018
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 13/04/2007
  • ZSC : Dernier arrêté : 13/04/2007
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,61667 (E 5°37'00'')
  • Latitude : 48,36056 (N 48°21'38'')
Superficie : 354,5 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 290 m.
  • Max : 370 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Vosges (100%)
COMMUNES : Coussey, Domrémy-la-Pucelle, Frebécourt, Greux, Liffol-le-Grand, Maxey-sur-Meuse, Midrevaux, Mont-lès-Neufchâteau, Pargny-sous-Mureau, Sionne, Villouxel.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 43%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 26%
Forêts caducifoliées 18%
Pelouses sèches, Steppes 13%

Autres caractéristiques du site

Site éclaté de milieux secs de forêt et pelouses à orchidées et de milieu humides à tourbeux sur calcaire.
Le site présente des places situées dans la vallée alluviale à proximité de la Saonelle et des sites situés sur les pentes assez accusées du plateau calcaire.

Qualité et importance

Site comprenant un important linéaire de cours d’eau de la Saônelle et une partie de la Meuse dans un objectif de protection de la ripisylve, linéaire d’arbre essentiel aux déplacements des populations de chiroptères. De plus, ce cours d’eau abrite des espèces piscicoles remarquable telles que le Cottus gobio ou la Lampetra planeri et un mammifère protégé à l’échelle nationale, le Castor fiber.

En périphérique, de multiples identités classés avec notamment comme milieux remarquables des pelouses calcaires à orchidées, des tourbières alcalines abritant pour espèces rares dans la région le Carex davallian ou le Gymnadenia odoratissima, des mares accueillant en période de reproduction le Triturus cristatus, et des milieux forestiers abritant le Bombina Bombina.

Vulnérabilité

Le problème de l'embroussaillement se pose dans les zones sèches comme dans les zones humides. La conservation des petits sites tourbeux suppose par ailleurs de favoriser un environnement prairial de bonne qualité dans l'ensemble du fond de la vallée de la Saônelle. Les prairies restent menacées par l'intensification agricole.

Quant aux espèces de chiroptères, elles peuvent être fortement impactées par les rénovations urbaines (rénovation de toitures, fermeture des ouvertures sur églises, jointure d’interstices…) qui peuvent condamner un site de reproduction ou un site d’hibernage.