Logos SINP

FR4100245 - Gîtes chiroptères autour d'Epinal

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4100245

Compilation : 30/09/2000

Mise à jour : 31/08/2008

Appelation du site : Gîtes chiroptères autour d'Epinal

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 27/05/2009
  • ZSC : Dernier arrêté : 27/05/2009
Texte de référence
Arrêté de création du 27 mai 2009 portant décision du site Natura 2000 Gîtes chiroptères autour d'Epinal (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,40250 (E 6°24'08'')
  • Latitude : 48,16028 (N 48°09'37'')
Superficie : 0,03 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 330 m.
  • Max : 420 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Vosges (100%)
COMMUNES : Dignonville, Dogneville, Forges, Girancourt.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 90%
Forêts caducifoliées 10%

Autres caractéristiques du site

Zones anthropisées.

Qualité et importance

Site éclaté regroupant un ensemble de sites d’hibernation pour les chiroptères, constitué d’anciens ouvrages militaires. Six espèces figurant à l’annexe II fréquentent ce site Natura 2000 particulièrement important pour la Barbastelle d’Europe.

Vulnérabilité

Malgré la mise en sécurité de certains ouvrages (convention, bail emphytéotique et grilles adaptées aux chauves-souris), la pression de vandalisme reste forte sur le secteur. De plus, les activités de rénovation et d’ouverture au public des anciens ouvrages militaires peuvent être défavorables si celles-ci ne prennent pas en compte la présence des chauves-souris.