Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR4110061 - Marais de Pagny-sur-Meuse

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR4110061

Compilation : 31/01/1990

Mise à jour : 31/10/2003

Appelation du site : Marais de Pagny-sur-Meuse

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 31/01/1990
  • ZPS : Dernier arrêté : 23/11/2018
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,75806 (E 5�45'29'')
  • Latitude : 48,69389 (N 48�41'38'')
Superficie : 169 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 240 m.
  • Max : 260 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Meurthe-et-Moselle (50%)
COMMUNES : Foug, Lay-Saint-Remy.

DEPARTEMENT : Meuse (50%)
COMMUNES : Pagny-sur-Meuse.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 37%
Autres terres arables 34%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 19%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 9%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 1%

Autres caractéristiques du site

La partie centrale qui occupe 45 hectares sur les communes de Pagny-sur-Meuse et Foug se compose d’une tourbière alcaline. A l’amont, un marais eutrophe est présent sur la commune de Lay-Saint-Rémy. Les deux secteurs sont bordés et séparés par des espaces agricoles où alternent cultures et espaces prairiaux. Une ancienne peupleraie de 21 hectares, exploitée en 2000, constitue le secteur complémentaire au Sud – Ouest.

Qualité et importance

En période de reproduction, la Pie-grèche écorcheur* est fréquemment présente. Le site accueille également plusieurs espèces paludicoles comme la Locustelle tachetée, la Rousserolle verderolle et le Phragmite des joncs. Le Milan noir* a niché en 1995 et quelques individus fréquentent toujours le site. Enfin, l'espèce la plus répandu est le Pipit farlouse.

Le site est également visité en période de migration par le Milan noir* (plusieurs centaines d'individus aux deux passages migratoires), le Busard des roseaux* (qui y a niché), le Chevalier sylvain* ou plus rarement le Faucon émerillon*.

À noter également la proximité avec la décharge de Pagny-sur-Meuse (hors site) qui est régulièrement visitée par de nombreuses espèces, dont le Milan Noir en période de migration.

Vulnérabilité

L'exploitation du Centre d'Enfouissement Technique (CET) par la société France Déchets a entraîné une nette augmentation du nombre de corvidés mais aussi du Milan noir autour du site.