Logos SINP

FR4201795 - La Moder et ses affluents

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4201795

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 30/04/2004

Appelation du site : La Moder et ses affluents

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 28/02/2003
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2004
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 26/12/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/12/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 26 décembre 2008 portant décision du site Natura 2000 La Moder et ses affluents (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 7,56389 (E 7°33'50'')
  • Latitude : 48,93167 (N 48°55'54'')
Superficie : 1 996 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 190 m.
  • Max : 350 m.
  • Moyenne : 250 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : ALSACE
DEPARTEMENT : Bas-Rhin (100%)
COMMUNES : Dambach, Erckartswiller, Ingwiller, Langensoultzbach, Lichtenberg, Menchhoffen, Niederbronn-les-Bains, Oberbronn, Obermodern-Zutzendorf, Obersteinbach, Offwiller, Petite-Pierre, Reichshoffen, Reipertswiller, Rosteig, Rothbach, Schillersdorf, Sparsbach, Weinbourg, Wimmenau, Windstein, Wingen-sur-Moder, Zittersheim.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 20%
Forêts mixtes 15%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 14%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 12%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 10%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 8%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 5%
Pelouses sèches, Steppes 1%

Autres caractéristiques du site

La Moder est un affluent du Rhin drainant un bassin versant de 1720 km². Elle prend sa source dans les Vosges du Nord, à Zittersheim, et rejoint le grand canal d'Alsace en rive gauche aval du bassin d'Ifferzheim, aprés un parcours de 93 km. 
Le climat est frais (temp. moyenne autour de 9°C) et les précipitations abondantes (850 à 1050 mm/an en moyenne).
Il s'agit d'un site inter régional d'une surface totale de 3977,8ha et d'une longueur totale de 177 km (Moder et affluents). Plusieurs affluents de la Moder prennent leur source en Lorraine.
Le substrat géologique est essentiellement constitué de grés, et à partir de son débouché en plaine, de formations de versants et de colluvions, de texture sableuse, limoneuse ou argileuse.
Il y a une grande variété de formations forestières humides sur le site (aulnaies oligtrophes sur sphaignes, aulnaies sur mégaphorbaies, aulnaies frênaies de sources et suintements…).
A noter, occupant les sols engorgés en permanence (absence de dynamique de crue), des formations bien développées des 2 habitats suivants : aulnaie et aulnaie bétulaie marécageuse. Ces habitats ne figurent pas à l'annexe I de la directive mais constituent des éléments remarquables du paysage végétal. En effet, elles sont rares et abritent des espèces rares et protégées telles que : Calla palustris, Thelypteris palustris, Cicuta virosa, Osmunda regalis.

Qualité et importance

Site de très bonne qualité pour la conservation des habitats naturels et des habitats d'espèces inféodées aux eaux de surface. Le ruisseau de Falkensteinerbach constitue l'une des quatre stations européennes de Potamogeton x variifolius, hybride reconnu entre Potamogeton natans et Potamogeton berchtoldii et présente quelques pieds de Oenanthe fluviatile, protégée en Alsace.

Le bassin versant de la Moder abrite un nombre important d'espèces protégées et des milieux naturels remarquables. Différents inventaires ont mis en avant la grande valeur de ce site (Zones humides remarquables du Bas-Rhin, ZNIEFF, et Inventaire des richesses naturelles des Vosges du Nord).

Vulnérabilité

La Moder et ses principaux affluents accueillent des habitats et des espèces aux exigences écologiques étroites, particulièrement vulnérables aux transformations même minimes des conditions écologiques locales. La nature gréseuse du substrat confère aux sources et aux rivières des caractéristiques écologiques particulières: à savoir, PH légèrement acide, des eaux fraîches, oxygénées, pauvres en éléments nutritifs, une faible variation saisonnière de débit et des fonds largement sableux. Les milieux de vie des espèces d’importance communautaire et des habitats de l’annexe I sont susceptibles d’évoluer très rapidement et de se banaliser voire de disparaître, sous les effets directs et indirects, isolés ou conjugués des actions suivantes, classées par ordre d’importance décroissante:

- travaux et aménagements hydrauliques de la rivière et des parcelles environnantes, en particulier des travaux de création d’étangs, de curage, de mise en place de prises d’eau, d’installation de buses, de seuils ou de canaux de dérivation, de rectifications, toutes formes d’artificialisation du lit et des berges,

- remblaiement des zones humides,

- certaines pratiques forestières «inadaptées» peuvent avoir des influences négatives sur les cours d’eau : par exemple les plantations de résineux en berges, les travaux d’abattage, de débusquage, de débardage ou stockage dans ou à proximité immédiate du lit mineur ou dans les zones humides,

- la création et l’utilisation de multiples pistes forestières mal fixées ou conçues sur des pentes trop fortes génèrent des problèmes d’érosion des sols et des phénomènes d’ensablement du lit des cours d’eau. Ces interventions portent notamment préjudice aux maintien des habitats de reproduction des poissons de 1er catégorie piscicole (colmatage des frayères)

- évolution de la gestion agricole, par déprise ou intensification.

Le rétablissement de la libre circulation des espèces aquatiques est un enjeu important du site.

Le développement d’espèces allochtones invasives (Ecrevisse américaine, Elodée du Canada, Elodée de Nuttall, Balsamine de l’Himalaya, Rudbeckie découpée, Solidages du Canada et géante ou Renouée du japon) constitue un facteur d’appauvrissement biogénétique important des milieux rivulaires.

L’urbanisation et le dérangement sont deux autres facteurs de risques.