Logos SINP

FR4201813 - Hardt nord

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4201813

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 31/03/2006

Appelation du site : Hardt nord

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 29/02/2004
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 13/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 27/05/2009
  • ZSC : Dernier arrêté : 27/05/2009
Texte de référence
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 7,43611 (E 7°26'09'')
  • Latitude : 47,86250 (N 47°51'44'')
Superficie : 6 546 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 190 m.
  • Max : 226 m.
  • Moyenne : 210 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : ALSACE
DEPARTEMENT : Haut-Rhin (100%)
COMMUNES : Appenwihr, Bantzenheim, Battenheim, Blodelsheim, Dessenheim, Ensisheim, Fessenheim, Habsheim, Heiteren, Hettenschlag, Hirtzfelden, Meyenheim, Munchhouse, Niederhergheim, Niffer, Oberentzen, Oberhergheim, Réguisheim, Rixheim, Roggenhouse, Rumersheim-le-Haut, Rustenhart, Sainte-Croix-en-Plaine, Sundhoffen, Weckolsheim, Widensolen, Wolfgantzen.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 82%
Pelouses sèches, Steppes 7%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 6%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 3%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%

Autres caractéristiques du site

De Bâle à Marckolsheim entre le Rhin et  l'Ill, les forêts de la Hardt constituent une des entités paysagères et écologiques principales de la Plaine d'Alsace. Les principales caractéristiques de ce massif sont sa dimension importante, la nature du substrat caillouteux, aujourd'hui, suite aux travaux de Tulla à faible réserve en eau, et un climat à tendance continentale.

- dimension : les forêts de la Hardt représentent le reste d'un vaste massif forestier qui occupait, rive gauche du Rhin, les quelques 50 000 ha du cône alluvial rhénan. Elles sont constituées de la somme des 14 000 ha de la forêt domaniale de la Hardt au Sud, d'un seul tenant, des huit massifs situés au Nord qui en totalisent environ 3 000 ha.
- Une sécheresse climatique marquée : le climat de tendance continentale se caractérise par des températures moyennes de l'ordre de 9,5, 10° et des différences annuelles importantes. Les précipitations sont faibles, variant selon un gradient NS de 700 mm à la hauteur de Kembs à 500 mm à la hauteur de Colmar, au Nord. Elles tombent surtout en début d'été.
- Une sécheresse édaphique prononcée : le substrat est fait de dépôts grossiers caillouteux, de très grande épaisseur, charriés par le Rhin lors de la glaciation wurmienne, imperméabilisés lors des travaux de Tulla. Les réserves en eaux sont réduites. Des variations sont introduites par des dépôts plus récents.

La proposition de périmètre englobe les massifs les plus secs : les 8 massifs situés au Nord ainsi que le Sud de la Hardt domaniale où se développent les formations végétales steppiques les plus caractéristiques.
Par ailleurs, 600 ha complémentaires sont proposés essentiellement parce qu'ils sont favorables à la croissance de la mousse Dicranum viride.

Qualité et importance

Ecosystème xérique particulier et unique de grand intérêt géobotanique par la présence de chênaies sessiliflore et pubescente sèches continentales, et d'enclaves de pelouses steppiques planitiaires, rarissimes en Europe occidentale, conditionnées par un climat local très sec (pluviométrie inférieure à 500 mm par an) et un matériau pédologique très drainant (alluvions grossières du Rhin).
Ce site inscrit pour partie à l'inventaire des Z.I.C.O. (Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux) présente une avifaune riche et à forte valeur patrimoniale: la ZPS de la forêt domaniale de la Harth à été désignée le 18 janvier 2005, celle des zones agricoles de la Hardt le 6 janvier 2005.

Vulnérabilité

Site susceptible d'être vulnérable du fait de la proximité immédiate de grandes zones agricoles et urbaines. L'épendage d'engrais agricole concoure à une modification notable des conditions stationnelles des sites forestiers ou steppiques situés en lisière de massif.
Les pelouses, qui renferment de nombreuses espèces végétales de fort intérêt patrimonial, subissent les pressions conjointes de l'homme (cueillette, pillage des stations, utilisation à fin de loisir, équipements cynégétiques inadaptés, etc...) et du gibier (retournement des terres par le sanglier, tassement des sols...). La dynamique naturelle conduit à une diminution des clairières par enfrichement. Bien que le robinier soit inscrit sur les listes commerciales supervisées par l'Europe, cette légumineuse devient localement invasive et transforme le milieu de vie de certains habitats naturels de l'annexe I de la directive.
La fragmentation du massif forestier par diverses infrastructures constitue également un élément de perturbation.