Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR4212813 - Ried de Colmar à Sélestat, Bas-Rhin

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : mai 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR4212813

Compilation : 31/12/2002

Mise à jour : 30/09/2008

Appelation du site : Ried de Colmar à Sélestat, Bas-Rhin

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 30/07/2004
  • ZPS : Dernier arrêté : 23/11/2018
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 7,49306 (E 7°29'35'')
  • Latitude : 48,25806 (N 48°15'29'')
Superficie : 4 937 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 161 m.
  • Max : 180 m.
  • Moyenne : 170 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : ALSACE
DEPARTEMENT : Bas-Rhin (99%)
COMMUNES : Baldenheim, Ebersheim, Ebersmunster, Heidolsheim, Hilsenheim, Kogenheim, Mussig, Muttersholtz, Ohnenheim, Sélestat.

DEPARTEMENT : Haut-Rhin (1%)
COMMUNES : Guémar, Saint-Hippolyte.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 35%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 27%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 17%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 10%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 5%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 4%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 2%

Autres caractéristiques du site

Le Ried Centre-Alsace constitue la zone humide de la plaine d’Alsace par excellence. L’imbrication étroite entre des milieux naturels exceptionnels formant une mosaïque remarquable d’habitats et abritant une faune et une flore de grande valeur patrimoniale.

Qualité et importance

Le Ried Bas-Rhin est une vaste zone humide qui est utilisée par les oiseaux lors de leur migration mais également pour la nidification. C'est la partie bas-rhinoise d'une ZICO au contour régional.

Ainsi, le site abrite plusieurs espèces nicheuses d'intérêt européen ( la Cigogne blanche, le Martin pêcheur, le Pic noir, le Pic mar, Pic cendré, la Pie Grièche écorcheur, la bondrée apivore, le Milan noir et le Busard des roseaux ...) et parfois le Râle des genêts. 

Le site abrite également des espèces inscrites sur la liste rouge des oiseaux nicheurs d'Alsace (la Chouette chevêche, le Courlis cendré, le Râle d'eau et le Tarier des prés ...). 

Un des enjeux majeur sur ce site est d'ailleurs la conservation ou la restauration des populations de Râle des genêts et de Courlis cendré, dont les effectifs se sont effondrés en un demi-siècle, mais également du Pic mar car la plaine de l'Ill abrite d'importantes populations.
On considère que 2000 à 5000 oiseaux passent l'hiver sur le site. Parmi eux, on peut citer l'Oie des moissons, le Canard siffleur, la Sarcelle d'hiver ou le Fuligule milouin.

Vulnérabilité

La sauvegarde des espèces d'intérêt communautaire du ried suppose sur :
- le maintien, voire le rétablissement, des prairies en zone inondable ;
- le maintien de la structure "bocagère lâche", faite d'étendues prairiales, de diverses friches hygrophiles (roselière, mégaphorbiaies, cariçaies, etc.), de bosquets et de haies ;
- des dates de fauche postérieures à la nidification des oiseaux prairiaux ;
- le respect des caractères hydrologiques du ried de l'Ill ;
- une gestion forestière qui respecte la composition et l'architecture des chênaies-charmaies alluviales.
Cette démarche est à inscrire dans le schéma d'aménagement et de gestion des eaux de la plaine de l'Ill, en cours d'élaboration, et à conforter par la pérennisation des mesures indemnitaires en faveur du maintien des surfaces en herbe, notamment au travers des contrats territoriaux d'exploitation prévus par la loi d'orientation agricole.