FR5200639 - Vallée de l'Erve en aval de Saint-Pierre-sur-Erve

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2020.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR5200639

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 24/09/2013

Appelation du site : Vallée de l'Erve en aval de Saint-Pierre-sur-Erve

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/03/2003
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 20/11/2012
  • ZSC : Dernier arrêté : 20/11/2012
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,41222 (W 0�24'43'')
  • Latitude : 47,97861 (N 47�58'42'')
Superficie : 342 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 50 m.
  • Max : 94 m.
  • Moyenne : 75 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : PAYS-DE-LA-LOIRE
DEPARTEMENT : Mayenne (100%)
COMMUNES : Chémeré-le-Roi, Saint-Pierre-sur-Erve, Saulges, Thorigné-en-Charnie, Val-du-Maine.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses sèches, Steppes 30%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 20%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 15%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 10%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 5%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%
Forêts caducifoliées 5%
Prairies ameliorées 5%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 5%

Autres caractéristiques du site

Vallée encaissée d'une petite rivière, entaillant un plateau calcaire, avec des abrupts rocheux et des côteaux secs. Ce site est très original pour le massif armoricain, du fait notamment de son substrat géologique basique.
Les nombreuses grottes que l'on rencontre sur le site constituent des lieux d'hibernation importants pour plusieurs espèces de chiroptères et présentent de surcroît, pour certaines de ces cavités, un intérêt archéologique important.
L'ensemble forme une entité paysagère encore bien conservée et d'un grand intérêt.

Qualité et importance

Le site renferme une bonne diversité d'habitats d'intérêt communautaire sur une superficie réduite : côteaux secs couverts de pelouses calcicoles, pentes rocheuses calcaires avec formations à Buis, pelouses et prés-bois avec faciès à Genévrier. Ces habitats sont d'une grande originalité dans ce secteur en limite du massif armoricain. Ils sont globalement bien conservés et des actions de gestion conservatoire sont actuellement entreprises.
Ces milieux secs sont favorables à l'Ecaille chinée, espèce d'intérêt communautaire prioritaire.
Les grottes abritent d'importantes colonies de chiroptères en hibernation, dont cinq espèces d'intérêt communautaire. Deux grottes sont ouvertes au public et une convention d'utilisation des autres cavités est en cours de négociation avec les clubs de spéléologie concernés.
L'Agrion de Mercure trouve des habitats favorables au bord de la rivière.

Vulnérabilité

Les dégradations potentielles peuvent avoir pour origine l'importante fréquentation dont ce site est l'objet, qu'il s'agisse des habitats de pelouses et de côteaux ou des cavités. 
L'abandon du pâturage des pelouses et landes est une autre source de dégradation.
Des actions concertées avec la plupart des acteurs locaux sont cependant en cours de mise au point pour limiter ces impacts.