Logos SINP

FR5200651 - Carrières souterraines de la Volonière

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR5200651

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 20/09/2013

Appelation du site : Carrières souterraines de la Volonière

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/03/2003
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 01/09/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 01/09/2015
Texte de référence
Arrêté de création du 01 septembre 2015 portant décision du site Natura 2000 Carrières souterraines de la Volonière (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,65194 (E 0°39'06'')
  • Latitude : 47,76028 (N 47°45'37'')
Superficie : 1,5 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 55 m.
  • Max : 130 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : PAYS-DE-LA-LOIRE
DEPARTEMENT : Sarthe (100%)
COMMUNES : Poncé-sur-le-Loir.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 100%

Autres caractéristiques du site

Anciennes champignonnières installées dans des galeries de mines abandonnées.

Qualité et importance

La cavité forme l'un des plus importants sites d'hibernation de chiroptères de la Sarthe, pouvant abriter jusqu'à 200 individus, dont 120 Grands Rhinolophes.
Outre six espèces d'intérêt communautaire, cinq autres espèces de chiroptères ont été observées sur le site.

Vulnérabilité

Le site est en bon état de conservation et ne connaît pas de fréquentation susceptible de mettre en péril son intérêt. La seule menace pourrait venir d'un effondrement des galeries.