Logos SINP

FR5200652 - Carrières souterraines de Vouvray-sur-Huisne

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR5200652

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 20/03/2017

Appelation du site : Carrières souterraines de Vouvray-sur-Huisne

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2017
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 30/01/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 30/01/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 30 janvier 2014 portant décision du site Natura 2000 Carrières souterraines de Vouvray-sur-Huisne (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,55361 (E 0°33'12'')
  • Latitude : 48,08861 (N 48°05'18'')
Superficie : 10,38 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 85 m.
  • Max : 85 m.
  • Moyenne : 85 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : PAYS-DE-LA-LOIRE
DEPARTEMENT : Sarthe (100%)
COMMUNES : Sceaux-sur-Huisne, Vouvray-sur-Huisne.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 100%

Autres caractéristiques du site

Les  carrières  souterraines  de  Vouvray-sur-Huisne  sont  situées  sur  la  rive gauche de la vallée de l'Huisne, à la limite des communes de Vouvray-sur-Huisne et de  Sceaux-sur-Huisne.
Les  cavités,anciennes carrières aujourd'hui abandonnées, sont  abritées  soit  dans  un  coteau  boisé  exposé  au  nord-ouest, servant de limite entre les prairies mésophiles à temporairement humides du bord de l'Huisne et les zones de culture intensive du plateau, soit à sa proximité immédiate.
La cavité principale a été en partie détruite en 1986.  

Qualité et importance

Le site abrite en hiver au moins 10 espèces de Chiroptères, dont 6 d'intérêt communautaire, avec un effectif atteignant jusqu'à 400 individus, dont 160 Grands Rhinolophes. Le Rhinolophe de Meheli est parfois cité comme présent dans le site, mais l'information est trop incertaine pour l'instant et devra être confirmée.

Vulnérabilité

Les cavités ne font pas l'objet d'exploitation touristique. Le risque majeur est l'effondrement des cavités, comme cela s'est produit en 1986 pour la cavité principale, qui peut être lié à l'exploitation de carrières notamment.
Ces cavités sont aussi susceptibles d'être victimes de pénétrations illégales entrainant un risque de destruction de l'habitat et de dérangements des espèces.