Logos SINP

FR5202003 - Bocage à Osmoderma eremita entre Sillé-le-Guillaume et la Grande-Charnie

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR5202003

Compilation : 31/01/2001

Mise à jour : 20/09/2013

Appelation du site : Bocage à Osmoderma eremita entre Sillé-le-Guillaume et la Grande-Charnie

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 28/02/2001
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2001
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 30/01/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 30/01/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 30 janvier 2014 portant décision du site Natura 2000 Bocage à Osmoderma eremita entre Sillé-le-Guillaume et la Grande-Charnie (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,16000 (W 0°09'35'')
  • Latitude : 48,11000 (N 48°06'35'')
Superficie : 13 445 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 65 m.
  • Max : 200 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : PAYS-DE-LA-LOIRE
DEPARTEMENT : Sarthe (100%)
COMMUNES : Chemiré-en-Charnie, Crissé, Épineu-le-Chevreuil, Grez, Joué-en-Charnie, Neuvillette-en-Charnie, Parennes, Rouessé-Vassé, Rouez, Ruillé-en-Champagne, Saint-Denis-d'Orques, Saint-Rémy-de-Sillé, Saint-Symphorien, Sillé-le-Guillaume, Tennie.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Agriculture (en général) 97%
Forêts (en général) 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 0%

Autres caractéristiques du site

L'inventaire des habitats de l'Osmoderma eremita dans ce secteur de la Sarthe a montré que l'espèce se rencontre dans les arbres âgés à cavités, essentiellement les chênes exploités en têtards, dans les haies denses du maillage bocager subsistant ici en quantité suffisante. 

Qualité et importance

Ces bocages résiduels sont d'une qualité et d'une densité assez exceptionnelles, ce qui parit déterminant quant à la représentativité des périmètres de la Sarthe, dont celui-ci, par rapport à la situation actuelle de l'espèce dans le domaine biogéographique français. Le soutien à un élevage extensif dans des sytèmes d'exploitation traditionnels, constitue une des mesures de conservation de ces insectes.

Vulnérabilité

Des opérations d'arasement de talus ou d'arrachage de haies, non contrôlées et non dirigées, auraient pour conséquence directe la disparition des espèces.