Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR5212011 - Plaine calcaire du sud Vendée

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR5212011

Compilation : 31/12/2004

Mise à jour : 31/03/2006

Appelation du site : Plaine calcaire du sud Vendée

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 25/04/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 08/01/2019
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,97500 (W 0�58'30'')
  • Latitude : 46,48333 (N 46�28'59'')
Superficie : 6 701 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 0 m.
  • Moyenne : 20 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : PAYS-DE-LA-LOIRE
DEPARTEMENT : Vendée (100%)
COMMUNES : Auzay, Langon, Mouzeuil-Saint-Martin, Nalliers, Petosse, Poiré-sur-Velluire, Pouillé, Saint-Aubin-la-Plaine, Sainte-Gemme-la-Plaine, Saint-Étienne-de-Brillouet, Saint-Jean-de-Beugné.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 70%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 20%
Prairies ameliorées 10%

Autres caractéristiques du site

La ZPS « Plaine Calcaire du Sud Vendée » est majoritairement composée de cultures, cependant le périmètre comporte des vallées sèches qui abritent potentiellement plusieurs habitats d’intérêt communautaire. Ces habitats font l’objet de plans d’action et d’inventaires sur le périmètre voisin du Marais poitevin.

Le rôle des vallées sèches est primordial pour l’organisation des mesures de gestion  proposées car :
- elles constituent une contrainte technique pour les exploitations agricoles (affleurement de roches),
- sur leurs bordures nous retrouvons des habitats d’espèces de la Directive Oiseaux (œdicnèmes,…),
- elles abritent une partie de l’entomofaune servant de ressource alimentaire aux espèces de l’annexe I,
- elles sont le réservoir de colonisation de la ressource trophique des bandes enherbées et autres corridors nécessaires à la reconquête d’une richesse biologique en plaine. 

Qualité et importance

La plaine céréalière du sud Vendée est un des derniers endroits où se reproduit l'Outarde canepetière en Vendée. Cette espèce, qui était fréquente dans la plaine au 19ème siècle, risque de disparaître du département dans les prochaines années si des mesures ne sont pas prises d'urgence. En effet, de 27 mâles chanteurs en 1989, on est passé à 7 à 12 mâles en 1995 puis à 6 mâles en 2000 (GONIN et YOU 2000). La cause principale de la raréfaction de l'espèce est probablement l'accroissement de la taille des parcelles lors des remembrements, qui permet le développement de la monoculture intensive, récoltée précocement. Le secteur est également intéressant pour la reproduction du Busard cendré, de l'Oedicnème criard et de la Pie-grièche écorcheur, figurant tous trois à l'annexe I.Par ailleurs, la zone accueille également des espèces qui ne figurent pas à l'annexe I mais qui sont intéressantes pour la région : le Moineau soulcie par exemple, occupe ici une de ses places les plus septentrionnales.Non loin du littoral atlantique, la plaine voit passer chaque année plusieurs centaines d'oiseaux migrateurs. Elle accueille notamment des rassemblements post-nuptiaux d'outardes et d'oedicnèmes.La Cigogne blanche, la Grue cendrée, le Milan noir... y sont régulièrement observées en halte migratoire.Les champs labourés sont favorables à l'accueil du Pluvier doré et du Vanneau huppé en hiver (plusieurs milliers viennent s'alimenter et se reposer dans les labours).

Vulnérabilité

Aucune information disponible