FR5300031 - Ile de Groix

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2021.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 16/02/22 (à partir de la base : décembre 2020)

Organisme(s) responsable(s) de la gestion du site
Lorient Agglomération
Maison de l'Agglomération, Esplanade du Péristyle - CS 20001
56314
LORIENT Cedex 30
tdelatouche@agglo-lorient.fr
Agence française pour la biodiversité Site de Nantes – Antenne Atlantique
C/O DIRM NAMO 2, bd Allard BP 78749
44187
Nantes cedex 2
Document d'objectifs
Document d'objectif en cours
Mesures de conservation
Commune de Groix et communauté d'agglomération du Pays de Lorient.



Les activités de défense exercées sont en particulier :

 Aérienne :

Patrouilles opérationnelles et de surveillance aérienne ;
Point d'entrée et de sortie de la BAN Lann-Bihoué;
Zone de posé d'hélicoptères; 
Zones d'entraînement aérien très basse altitude, zone de largage chaîne SAR et artifices;               
Zone de transit des aeronefs reliant Landivisiau, Lann-Bihoué et les zones de tir de Gâvres et de Quiberon.
Zone de survol pour les essais de missiles avec environnement électromagnétique potentiellement dense.
                  

Surface :

Patrouilles opérationnelles et de surveillance nautique ;
Zones d'entraînement commandos marine et du centre parachutisted'entraînement aux opérations maritimes (CPEOM) de ROSCANVEL(29); 
Zone de transit, activité et mouillage de bâtiments militaires;
Zones de tir;   
Zones en bordure Est avec le champ de tir marin de Gâvres;            
Zone d'exercices amphibies;
Zone de patrouille en liaison avec les essais de misiles, retombées possible d'objets ou engins en cas de difficultés rencontrées lors des essais avec environnement électromagnétique potentiellement dense.


Sous marine :

Zones d'entraînement commandos marine et du centre parachutiste d'entraînement aux opérations maritimes (CPEOM) de Roscanvel(29) ;
Emissions sonar.
Zone d'opérations de Guerre des mines;
Opérations de chasse aux mines.

Action de l'état en mer :

Opérations de déminage sur l'estran et points de dépose et de destruction d'explosifs ;


Plus généralement les espaces marins inclus dans le périmètre du site sont mobilisés pour assurer îa protection du territoire national, y compris à un niveau stratégique. Les activités de défense, d'assistance et de sauvetage , de prévention et de lutte contre la pollution et de police en mer ne pourront pas être remises en cause par cette mesure de classement. 

La pérennisation des missions précitées  ne devra pas être remise en cause.


Le classement concerne le Sémaphore de Beg Melen, le Fort Surville et les zones aériennes dangeureuses LFD18 et D13. Il  ne devra pas remettre en cause les fonctions de défense et d'action de l'Etat en mer concernées par ces espaces et équipements ainsi que leur entretien et leur capacité d'évolution.