FR5300045 - Pointe de Corsen, Le Conquet

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2020.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR5300045

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 20/09/2017

Appelation du site : Pointe de Corsen, Le Conquet

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2010
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 18/11/2011
  • ZSC : premier arrêté : 06/05/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 06/05/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 06 mai 2014 portant décision du site Natura 2000 Pointe de Corsen, Le Conquet (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -4,77528 (W 4�46'31'')
  • Latitude : 48,39444 (N 48�23'39'')
Superficie : 724 ha.
Pourcentage de superficie marine : 33 %
Altitude :
  • Min : -5 m.
  • Max : 50 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BRETAGNE
DEPARTEMENT : Finistère (67%)
COMMUNES : Conquet, Plouarzel, Plougonvelin, Ploumoguer, Trébabu.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Dunes, Plages de sables, Machair 25%
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 20%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 15%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 12%
Forêts caducifoliées 10%
Prairies ameliorées 7%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 6%
Autres terres arables 3%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 2%

Autres caractéristiques du site

Vaste système de falaises et dunes perchées bordé au sud par la ria du Conquet.

Qualité et importance

Les falaises maritimes atlantiques soumises aux embruns et aux facteurs climatiques sont représentées notamment par l'Armerio-Cochlearietum officinalis Géhu et Géhu-Franck 1984 (1230), groupement littoral de fissures, souvent situé sous des rochers fréquentés par les Goélands (aspersion de guano), et à répartition strictement nord-ouest atlantique. Sur la partie inférieure des falaises, souvent en zone abritée, on observe une des plus remarquables station d'Oseille des rochers de Bretagne (espèce d'intérêt communautaire).
Les dunes mobiles et les dunes fixées (habitats prioritaires) comportent en particulier le Thymo-Helichrysetum stoechadis Géhu et Siss. 1974 (2132), phytocénose endémique du littoral sud et ouest breton au sein de l'Euphorbio-Helichrysion. A noter également les rares groupements à callunes sur dune décalcifiée, riche en espèces rares. 
Les prés salés atlantiques présentent ici une remarquable variante à soude arborescente (fourrés halophiles thermo-atlantiques) particulièrement bien développée.
A noter la présence de l'habitat pelouse à Ophioglossum lusitanicum et Isoetes histrix sur des superficies très restreintes, non cartographiables et très temporaires. Il se présente en mosaïque au sein de l'habitat pelouse de falaise littorale (1230).

Vulnérabilité

La vulnérabilité des habitats tient essentiellement dans la fréquentation non contrôlée des hauts de plage et des dunes. Une meilleure gestion se met en place dans le cadre du document d'objectifs (rectification du sentier côtier, canalisation,..).
Par ailleurs des espèces invasives (herbe de la Pampa notamment ont fait l'objet de travaux d'arrachage). L'interdiction de son introduction par arrêté ministériel est indispensable.