FR5310056 - Baie d'Audierne

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2020.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR5310056

Compilation : 31/01/1990

Mise à jour : 30/06/2003

Appelation du site : Baie d'Audierne

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 31/01/1990
  • ZPS : Dernier arrêté : 10/12/2019
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -4,36667 (W 4�22'00'')
  • Latitude : 47,88333 (N 47�52'59'')
Superficie : 1 704 ha.
Pourcentage de superficie marine : 55 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 9 m.
  • Moyenne : 4 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BRETAGNE
DEPARTEMENT : Finistère (45%)
COMMUNES : Penmarch, Plomeur, Plonéour-Lanvern, Plovan, Saint-Jean-Trolimon, Tréguennec, Tréogat.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Mer, Bras de Mer 48%
Dunes, Plages de sables, Machair 33%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 11%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 4%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 4%

Autres caractéristiques du site

Quatre principaux types de milieux fonctionnels importants pour les oiseaux peuvent être distingués : les roselières, les prairies humides, les pelouses dunaires et l'estran sableux. La majorité des espèces d'intérêt communautaire se reproduisent et s'alimentent dans les marais à roselière. l'estran est une zone d'alimentation et de repos pour plusieurs espèces notamment les limicoles et les goélands. la zone marine de la ZPS sert principalement de zone d'alimentation et de repos en particulier pour les macreuses noires. Les vieilles pâtures conduites extensivement servent régulièrement de zones d'alimentation pour les pluviers dorés, vanneaux huppés et différentes espèces de laridés.

Qualité et importance

La position geographique de la Baie d'Audierne et la grande variété de milieux naturels qui s'y juxtaposent expliquent la richesse de ce site. Son intérêt ornithologique majeur repose d'une part sur sa fonction pour la nidification de nombreuses espèces d'ardéidés et de passereaux des marais, de limicoles et d'autre part sur son rôle de halte migratoire en automne pour de nombreux passereaux et limicoles.
Chaque printemps s'y reproduit une importante diversité d'espèces liées aux roselières : le héron pourpré, le blongios nain, la panure à moustaches, la rousserole turdoïde, la rousserolle effarvatte, la locustelle luscinoîde, le phragmite des joncs, et la bouscarle de Cetti. La ZPS abrite la seule colonie de reproduction de guêpier d'Europe de l'ouest de la France et une des plus importantes population reproductrices de gravelots à collier interrompu en Bretagne. Elle constitue un site d'hivernage d'intérêt national pour le butor étoilé, le bécasseau sanderling, le pluvier doré, la panure à moustaches. C'est également une halte migratoire pour une grande variété de limicoles pouvant atteindre des niveaux d'importances internationale pour le phragmite aquatique et pour le phragmite des joncs et nationale pour la mouette pygmée, le bécasseau sanderling et la gorge bleue à miroir.











































Vulnérabilité

Aucune information disponible