Logos SINP

FR5312003 - Baie de Goulven

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : octobre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR5312003

Compilation : 30/11/2005

Mise à jour :

Appelation du site : Baie de Goulven

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 31/10/2005
  • ZPS : Dernier arrêté : 03/03/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -4,24806 (W 4°14'53'')
  • Latitude : 48,65167 (N 48°39'06'')
Superficie : 2 234 ha.
Pourcentage de superficie marine : 95 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 10 m.
  • Moyenne : 1 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BRETAGNE
DEPARTEMENT : Finistère (5%)
COMMUNES : Brignogan-Plages, Goulven, Plouescat, Plouider, Plounéour-Trez, Plounévez-Lochrist, Tréflez.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 70%
Mer, Bras de Mer 21%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 4%
Dunes, Plages de sables, Machair 2%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 1%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Parmi les principaux habitats d'intérêt communautaire, on note :
Les prés-salés atlantiques sont représentés en contact avec des groupements d'annuelles à salicornes.
Baie de Goulven s'ouvrant entre les presqu'îles de Plouescat et de Kerlouan, découvrant à marée basse de vastes estrans sableux, en arrière d'une barrière rocheuse hérissée d'écueils. Ces plages de sable ont alimenté un ensemble de cordons dunaires qui se prolongent par des flèches à pointe libre, isolant l'anse de Kernic à l'est et l'anse de Goulven à l'ouest.

Qualité et importance

La baie de Goulven s'étend depuis la pointe de Beg ar Scaf  à l'ouest jusqu'à Porz Guen à l'est et comprend la grève de Goulven et l'anse de Kernic. 
Il s'agit d'une vaste baie très plate, essentiellement sablo-vaseuse, avec quelques îlots rocheux. Des prés-salés encerclent la vasière entre Trégueiller et Penn ar Chleuz, puis dans le fond de l'anse de Kernic. La plage et la dune de Ker Emma relie les deux estuaires. 
Cette zone humide est l'une des plus vaste du nord Finistère et elle accueille durant les périodes de migration et durant l'hiver des effectifs très importants de limicoles et de canards. 
Dans le fond de l'anse de Goulven, se trouve un étang à marée bordé d'une roselière au-delà de laquelle s'étend une vaste mégaphorbiaie et des prairies humides. Ce complexe sert de halte migratoire au phragmite aquatique durant le passage postnuptial.

Représentativité de la baie de Goulven pour l'avifaune

La Baie de Goulven est plus particulièrement représentative pour les espèces suivantes (période de référence :hiver 2004) :
-	40,7% de l'effectif de pluvier doré hivernant dans les sites littoraux en France et arrive en première position pour l'hivernage de cette espèce en ce qui concerne les sites faisant l'objet de dénombrements réguliers. Il faut cependant nuancer ce pourcentage car une large part des oiseaux qui passent l'hiver dans notre pays stationnent dans de vastes openfield de prairies artificielles et ne sont pas recensés.
-	9,3% de l'effectif de barge rousse hivernant en France et arrive en quatrième position des plus importants sites français pour l'hivernage de cette espèce,
-	6,2% de l'effectif de chevalier arlequin hivernant en France
-	4,6% de l'effectif de bécasseau sanderling hivernant en France 
-	3,9% de l'effectif de grand gravelot hivernant en France,

Au total, la baie de Goulven a une valeur d'importance nationale pour l'hivernage de dix espèces de limicoles. 
Il s'agit également d'une zone régulière de halte migratoire pour le phragmite aquatique. Quelques individus de spatule blanche passent l'hiver sur le site qui héberge également des oiseaux durant les périodes de migration.

Vulnérabilité

Sensibilité du site aux pressions des activités sportives et de loisirs. 
Orientations de gestion :
Il reviendra au comité de pilotage réunissant tous les acteurs concernés de décliner les objectifs en fonction des caractéristiques propres à chaque espace, des exigences écologiques des espèces présentes et de valider leur faisabilité locale dans le cadre de l'élaboration d'un DOCument d'OBjectif (DOCOB) pour la gestion du site. Sans anticiper sur cette phase de concertation, des orientations générales peuvent d'ores et déjà être indiquées, dont certaines confortent des pratiques déjà mises en œuvre.
Plusieurs activités sportives et de loisirs ont connu un développement sensible depuis quelques années dans la baie de Goulven. On peut citer par exemple le char à voile, le Kite-surf, la découverte de la nature, la chasse photographique. Le char à voile se pratique principalement entre Balaënnou et Kerguelen sur la commune de Plounéour-Trez. Les amateurs de Kite-surf occupent toute la longueur de la plage de Ker-Emma. Ces deux sports qui se pratiquent à marée basse sur la vasière provoquent des dérangements à l'avifaune. Pour préserver une tranquillité suffisante pour l'avifaune il serait utile de délimiter, en concertation avec les usagers, des zones précises et des périodes adaptées.
Une réserve de chasse du domaine public maritime existe sur l'ensemble de la baie de Goulven, à l'exception de l'anse de Kernic. En dehors de la réserve de chasse dans la situation actuelle la pratique de la chasse est compatible avec la désignation de la ZPS et ne nécessite pas de nouvelles règles.
La pêche à pied se pratique essentiellement sur les zones d'alimentation des oiseaux et très peu dans les secteurs de reposoirs. Cette activité, dans ses caractéristiques actuelles, est compatible avec la fréquentation du site par les oiseaux. 
Un suivi des populations d'oiseaux devra être réalisé.