Logos SINP

FR5400405 - Côteaux calcaires entre les Bouchauds et Marsac

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR5400405

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 20/08/2014

Appelation du site : Côteaux calcaires entre les Bouchauds et Marsac

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 30/11/2004
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 09/08/2006
  • ZSC : Dernier arrêté : 09/08/2006
Texte de référence
Arrêté de création du 09 août 2006 portant décision du site Natura 2000 Côteaux calcaires entre les Bouchauds et Marsac (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,00194 (W 0°00'6'')
  • Latitude : 45,78306 (N 45°46'59'')
Superficie : 222 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 40 m.
  • Max : 150 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : POITOU-CHARENTES
DEPARTEMENT : Charente (100%)
COMMUNES : Hiersac, Marsac, Saint-Cybardeaux.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 69%
Pelouses sèches, Steppes 23%
Forêts caducifoliées 7%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%

Autres caractéristiques du site

Chapelet de coteaux calcaires orientés vers le Sud et couverts de pelouses sèches et de fourrés à Génévriers. Le site présente également une tourbière de fond de vallée dans laquelle la végétation s'est développée sur des sols engorgés.

Qualité et importance

Très grande richesse de pelouses calcicoles, sites remarquables à orchidées (34 espèces ont été recensées  sur le site dont Ophrys ciliata, Ophrys lutea, Epipactis muelleri), ourlets thermophiles et quelques milieux tourbeux.

Vulnérabilité

Les pelouses sèches sont exposées à des menaces multiples qui tiennent à la fois à la dynamique naturelle de la végétation et aux actions anthropiques : densification du tapis herbacé et progression des fourrés arbustifs depuis la quasi disparition du pâturage sur ces milieux marginaux, défrichement et mise en culture, construction de maisons d'habitation,  pratique répétée de la moto tout-terrain, élevage bovin intensif (localement) etc.
La tourbière est également exposée à la fermeture du milieu liée à la progression des ligneux par manque d'entretien, à un assèchement dû au rabattement de la nappe et aux pompages hydrauliques agricoles sur le bassin versant.