Logos SINP

FR5400453 - Landes du Pinail

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR5400453

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 13/04/2017

Appelation du site : Landes du Pinail

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/03/2003
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 13/04/2007
  • ZSC : Dernier arrêté : 13/04/2007
Texte de référence
Arrêté de création du 13 avril 2007 portant décision du site Natura 2000 Landes du Pinail (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,51389 (E 0°30'50'')
  • Latitude : 46,70278 (N 46°42'10'')
Superficie : 925 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 85 m.
  • Max : 143 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : POITOU-CHARENTES
DEPARTEMENT : Vienne (100%)
COMMUNES : Bonneuil-Matours, Dissay, Saint-Cyr, Vouneuil-sur-Vienne.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 51%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 38%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%
Pelouses sèches, Steppes 3%
Forêts mixtes 2%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Complexe de landes calcifuges et habitats associés sur plateau argileux à bancs de meulière. La grande originalité du site réside dans la présence de nombreuses mares méso-oligotrophes développées dans les anciennes fosses d'extraction de pierre meulière.

Qualité et importance

Site remarquable par l'étendue, la diversité et l'originalité de ses végétations de landes (nombreux faciès en fonction de l'hydromorphie) et qui constitue un des exemples les plus représentatifs et les mieux conservés au niveau régional de la lande haute à Erica scoparia ou "brande".
Les très nombreuses mares parsemant la lande, bien que d'origine anthropique, ajoutent à l'originalité  du site et servent d'habitats à plusieurs espèces menacées (libellules et amphibiens).

Vulnérabilité

Le remplacement de la lande par des monocultures de résineux constitue la dégradation la plus forte (près de la moitié du site est aujourd'hui occupée par des plantations de pins).
Le vieillissement de la lande et la dégradation des conditions d'éclairement au  niveau des mares sont également des facteurs négatifs qui nécessitent des interventions de gestion (incendie, débroussaillage sélectif, etc).