Logos SINP

FR5400464 - Etangs d'Asnières

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR5400464

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 09/02/2017

Appelation du site : Etangs d'Asnières

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 13/04/2007
  • ZSC : Dernier arrêté : 13/04/2007
Texte de référence
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,81472 (E 0°48'52'')
  • Latitude : 46,14833 (N 46°08'53'')
Superficie : 73,47 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 177 m.
  • Max : 194 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : POITOU-CHARENTES
DEPARTEMENT : Vienne (100%)
COMMUNES : Asnières-sur-Blour.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 80%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 20%

Autres caractéristiques du site

Chapelet de 3 étangs méso-oligotrophes, de faible profondeur, à niveau variable.

Qualité et importance

Unique localité régionale de la Fougère aquatique Marsilea quadrifolia.

Vulnérabilité

L'espèce est présente en colonies denses de plusieurs m2 dans les 2 étangs inférieurs au niveau de la zone d'émersion saisonnière des rives.
La Marsilea reste très vulnérable à une éventuelle eutrophisation des eaux résultant soit de l'extension des cultures céréalières du bassin versant (pour l'essentiel encore occupé par des prairies naturelles), soit d'une intensification de la pisciculture pratiquée dans les étangs (épandage d'engrais, rectification du pH par chaulage, introduction de poissons fouisseurs etc).
Des assecs trop prolongés ou répétés, de même que des opérations de curage trop brutales éliminant les spores enfouies dans le substrat constituent également des menaces potentielles fortes.