Logos SINP

FR5412021 - Plaine de Villefagnan

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : mai 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR5412021

Compilation : 31/07/2000

Mise à jour : 10/05/2017

Appelation du site : Plaine de Villefagnan

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 06/07/2004
  • ZPS : Dernier arrêté : 08/01/2019
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,06806 (E 0°04'5'')
  • Latitude : 45,98639 (N 45°59'11'')
Superficie : 9 531 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 80 m.
  • Max : 158 m.
  • Moyenne : 110 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : POITOU-CHARENTES
DEPARTEMENT : Charente (100%)
COMMUNES : Bessé, Brettes, Charmé, Courcôme, Ébréon, Empuré, Ligné, Magdeleine, Paizay-Naudouin-Embourie, Raix, Souvigné, Tusson, Villefagnan.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Agriculture (en général) 76%
Prairies ameliorées 10%
Forêts caducifoliées 7%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 5%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 2%

Autres caractéristiques du site

Les cultures (céréales, oléo-protéagineux) représentent la grande majorité de la SAU du site, avec un parcellaire important. Les milieux herbacés (luzernes, prairies, jachères et friches herbacées) ne représentent que  10% de la SAU. Sur ce territoire, les haies sont encore bien présentes sur certains secteurs et jouent un rôle important pour l'avifaune.

Qualité et importance

Le site est une des huit zones de plaines à Outarde canepetière retenues comme majeures pour la survie de cette espèce en région ex-Poitou-Charentes. Il s'agit d'une des deux principales zones de survivance de cette espèce dans le département de la Charente. Au total 19 espèces d'intérêt communautaire sont présentes dont 3 atteignent des effectifs remarquables sur le site. Des effectifs importants de Vanneau (Vanellus vanellus) (plusieurs milliers) sont également notés en hivernage et au passage migratoire.

Vulnérabilité

La survie de l'Outarde canepetière et des autres espèces des plaines cultivées dépend fortement des surfaces disponibles en milieux herbacés, de leur répartition et de leur gestion. 
La mise en oeuvre à grande échelle de mesures agro-environnementales avec les agriculteurs est déjà une priorité, mais rencontre des difficultés de mise en oeuvre au regard du nombre de partenaires associés et des délais de paiement importants. Ces mesures ne suffisent pas encore à compenser la perte de la diversité paysagère et par voie de conséquence, la perte d'habitat et de ressources alimentaires (à base d'invertébrés), liée à l'intensification agricole (augmentation de l'homogénéité parcellaire, disparitions des surfaces "pérennes" : prairies, luzernes, jachères, haies, etc...). Or ce sont les élements-clés de la survie de l'espèce.