FR7200667 - Coteaux calcaires de la vallée de la Vézère

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2021.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 16/02/22 (à partir de la base : décembre 2020)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7200667

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 23/01/2018

Appelation du site : Coteaux calcaires de la vallée de la Vézère

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/04
  • ZSC : premier arrêté : 22/10/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 22/10/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 22 octobre 2014 portant décision du site Natura 2000 Coteaux calcaires de la vallée de la Vézère (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,06895 (E 1�04'8'')
  • Latitude : 45,00305 (N 45�00'10'')
Superficie : 598 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 90 m.
  • Max : 203 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : AQUITAINE
DEPARTEMENT : Dordogne (100%)
COMMUNES : Aubas, Bugue, Eyzies, Limeuil, Peyzac-le-Moustier, Plazac, Saint-Léon-sur-Vézère, Tursac.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 60%
Pelouses sèches, Steppes 13%
Forêts de résineux 9%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 5%
Forêts mixtes 5%
Forêts sempervirentes non résineuses 2%
Autres terres arables 1%

Autres caractéristiques du site

Sites archéologiques majeurs.

Qualité et importance

Vaste archipel de coteaux secs présentant de nombreux faciès subméditerranéens termophiles.
Biotopes d'alimentation pour des chiroptères inscrits à l'annexe II (Rhinolophus ferrumequinum, R. hipposideros, R. euryale, Myotis myotis et M. emarginatus).

Vulnérabilité

Evolution régressive des espaces ouverts par enfrichements ou boisements.