FR7200766 - Vallon du Clamondé

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2020.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2019)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7200766

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 02/12/2019

Appelation du site : Vallon du Clamondé

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2003
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/2003
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 27/05/2009
  • ZSC : Dernier arrêté : 27/05/2009
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,65538 (W 0�39'19'')
  • Latitude : 43,47956 (N 43�28'46'')
Superficie : 271 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 129 m.
  • Max : 222 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : AQUITAINE
DEPARTEMENT : Pyrénées-Atlantiques (100%)
COMMUNES : Arthez-de-Béarn, Mesplède.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 36%
Agriculture (en général) 35%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 14%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 11%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 0%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 0%

Autres caractéristiques du site

Vallon de coteau mollassique situé au nord des gaves. Le Clamondé, ruisseau à dominante forestière, sui prend sa source à Arthez de Béarn et alimente le gave de Pau, constitue le fond de vallon du site Natura 2000. Le cours d'eau (lit mineur) appartient quant à lui au site FR7200781 " Gave de Pau".

Qualité et importance

Les formations à Rhynchospore blanc, à potamots, les landes tourbeuses et dans une certaine nuance les molinaies définissent le complexe "tourbières" du vallon du Clamondé dont la préservation est une priorité.
Fort enjeu de conservation du complexe des zones humides : préservation de l'unique chênaie à molinie du site, des aulnaies marécageuses et des chênaies-frênaies mésohygrophiles constituant l'ensemble des zones alluvionnaires du ruisseau du Clamondé, qui jouent un rôle fondamental dans la préservation de la qualité physico-chimique de ce dernier.

Enjeu de conservation des espèces animales et végétales thermo-atlantiques, par la préservation/restauration des végétations landicoles mésohygrophiles et mésophiles, et par la conservation de pratiques agricoles favorables au maintien des prairies de fauche.

Enjeu de préservation des habitats forestiers favorables à l'Osmoderme (principe de non intervention en vue du vieillissement de l'ensemble des peuplements forestiers favorables à l'espèce, ainsi qu'à l'ensemble de la faune et flore saproxylique).

Vulnérabilité

Le vallon du Clamondé est nettement dominé par l'activité agricole aujourd'hui en déclin ; le pastoralisme a quasiment disparu du vallon générant :
- une modification du paysage et une déprise importante confortée parfois par des pratiques telles que les feux pastoraux ayant un impact sur la biodiversité.
- une transformation de certains habitats parfois favorablement (prairies de fauche), mais aussi de façon néfaste comme pour les prairies à molinie qui imposent un pâturage extensif.

Présence de décharges industrielles et ménagères localisées en flanc de coteaux en versant Nord du site.