Logos SINP

FR7200809 - Réseau hydrographique de la Haute Dronne

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7200809

Compilation : 31/12/2004

Mise à jour : 15/05/2017

Appelation du site : Réseau hydrographique de la Haute Dronne

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 28/02/2006
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 13/11/2007
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 13/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 27/10/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 27/10/2015
Texte de référence
Arrêté de création du 27 octobre 2015 portant décision du site Natura 2000 Réseau hydrographique de la Haute Dronne (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,87333 (E 0°52'23'')
  • Latitude : 45,57083 (N 45°34'14'')
Superficie : 2 114 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 140 m.
  • Max : 537 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 0%

Continentale : 99%

REGION : AQUITAINE
DEPARTEMENT : Dordogne (70%)
COMMUNES : Champs-Romain, Firbeix, Mialet, Milhac-de-Nontron, Saint-Pardoux-la-Rivière, Saint-Pierre-de-Frugie, Saint-Saud-Lacoussière.

REGION : LIMOUSIN
DEPARTEMENT : Haute-Vienne (30%)
COMMUNES : Bussière-Galant, Dournazac.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 51%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 21%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 6%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 4%
Prairies ameliorées 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 2%
Agriculture (en général) 1%
Pelouses sèches, Steppes 0%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 0%
Autres terres arables 0%

Autres caractéristiques du site

Le site Natura 2000 repose essentiellement sur le socle cristallin des plateaux du Limousin. Les roches granitiques dures et métamorphiques plus tendres alternent sur le site. Ce contexte géologique est lien direct avec les exigences de la Moule perlière qui recherche impérativement des eaux cristallines.
L’importance exceptionnelle de la Moule perlière, espèce inscrite à l’annexe II de la Directive Habitat de 1992, a principalement justifié la proposition de désignation du site au réseau Natura 2000. De plus les vallées de la Dronne et de ses affluents contiennent une grande diversité d’habitats naturels (landes, pelouses vivaces, forêts de pentes, bas-marais…) dont plusieurs sont d’intérêt communautaire, parmi lesquels 5 sont prioritaires (mais occupent une très faible surface : 0,4 % de la superficie totale du site). Au total 15 espèces animales inscrites à l’annexe II de la Directive Habitat (Loutre d’Europe, Chabot, Petit Rhinolophe…) et 1 espèce végétale (Flûteau nageant) sont également identifiées sur le site.

Qualité et importance

Une étude de la population de Margaritifera margaritifera de la partie périgourdine amont de la Dronne, réalisée en 2003 par le PNRPL, a révélé la présence de près de 15000 individus répartis sur 25km de cours, la présence de pavage et de juvéniles prouvant la reproduction de la population. La Dronne serait l'une des plus belle rivières à Moule perlière de France.

La population d’écrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes) est codifiée D (non significative) en l’absence de données. La dernière donnée de l’espèce date en effet d’une pêche de sauvetage de la FDAAPPMA 87 réalisée en 1983 sur le ruisseau du Lac sur la commune de Châlus. L’espèce n’a plus été retrouvée sur cet affluent recalibré après cette date. Les peuplements d’écrevisse à pieds blancs ont dangereusement régressé, subissant l’action conjuguée de la détérioration des habitats liés à l’activité anthropique et des menaces liées à l’expansion de l’aire de répartition des écrevisses américaines.

Vulnérabilité

La Moule perlière, est particulièrement menacée par l’augmentation progressive des teneurs en nitrates, en phosphates et par des variations de pH. La qualité des eaux semble s'être dégradée avec le colmatage des fonds et l'apparition par endroits d'algues filamenteuses. La teneur actuelle des eaux de la Dronne est de 6mg/l alors que la reproduction des moules perlières est perturbée au delà de 1 mg/l.

Dans l’ensemble de la vallée, les habitats ouverts sont souvent touchés par la déprise agricole et les habitats forestiers sont la plupart du temps en mauvais état de conservation suite aux tempêtes des dernières années.

Une seule espèce végétale d’intérêt communautaire a été identifiée sur le site Natura 2000. Il s’agit du Flûteau nageant - Luronium natans (L.). Elle est très menacée dans sa station actuelle par le comblement de la pièce d’eau qu’elle occupe (accumulation de matière organique due à la ripisylve dense qui surplombe la station).

La problématique des espèces exotiques envahissantes est devenue une préoccupation de plus en plus forte depuis le début des années 2000 ; il s’agit d’espèces animales (Grenouille taureau, Ragondins, Rats musqués, Ecrevisses américaines...) et végétales (Impatiens glandulifera, Lagarosiphon major, Myriophyllum aquaticum Parthenocissus inserta, Phytolacca americana, Reynoutria japonica, Robinia pseudoacacia, Sporobolus indicus)