Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR7200813 - Côte basque rocheuse et extension au large

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7200813

Compilation : 29/02/2008

Mise à jour : 26/05/2016

Appelation du site : Côte basque rocheuse et extension au large

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/10/2008
  • pSIC : dernière évolution : 31/10/2008
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2009
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2009
  • ZSC : premier arrêté : 31/12/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 31/12/2015
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -1,63958 (W 1�38'22'')
  • Latitude : 43,45692 (N 43�27'24'')
Superficie : 7 790 ha.
Pourcentage de superficie marine : 100 %
Altitude :
  • Min : -53 m.
  • Max : 0 m.
  • Moyenne : -20 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%
Sous-région atlantique
Golfe de Gascogne et côtes ibériques : 100%
.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Mer, Bras de Mer 100%

Autres caractéristiques du site

Grand secteur de mer au large de la côte rocheuse basque avec des fonds sédimentaires, et rocheux abritant des grottes sous marines

Qualité et importance

L'importance du site réside notamment dans la présence de grottes sous-marines correspondant à l'habitat 8330 et de tombants rocheux (habitat Récifs - 1170). 
Tous les habitats rocheux du site montrent, en raison des peuplements qui les définissent, une grande proximité avec les habitats marins mediterranéens. Les substrats rocheux au large des côtes basques présentent une forte diversité algale. Cette ceinture algale peut atteindre une profondeur supérieure (-50m) à celle observée sur les substrats rocheux bretons. Cette diversité et richesse floristique sur substrat rocheux s'observe après un linéaire sableux N-S de plus de 200 km ,ce qui donne à ce secteur rocheux un caractère isolé par rapport au reste de la façade Atlantique française. 

Le secteur est proche des estuaires des côtes basques tel que l'Adour, la Nivelle et la Bidassoa qui sont des sites de reproduction et de migration de poissons amphihalins. Avant d'entamer la phase de migration vers ces estuaires les poissons amphihalins utilisent le secteur comme une zone de repos et d'attente des conditions hydrodynamiques favorables à leur transition du milieu marin vers le milieu fluvial.

Les côtes rocheuses basques sont proches des secteurs de fréquentation régulière de Grands dauphins, de Dauphins communs et de Globicéphales noirs.

Vulnérabilité

Les habitats rocheux et sédimentaires peuvent se retouver sous l'influence d'occupations humaines liées aux activités portuaires, aux pratiques de plaisance et de pêche dont celles de loisirs (plongée sous-marines, surfcasting, ...).
Risques de pollutions liées au trafic maritime. 
Risques de collisions accidentelles et captures accidentelles de mammifères marins et de tortues marines liées à l'activité de pêche ou de trafic maritime 
Risques de prélèvements excessifs et de braconnage sur les stocks de certains poissons migrateurs.
Sensibilité des tortues aux macrodéchets d'origine plastique.
Risques liés à la qualité des eaux et aux  pollutions fluviales sur les peuplements piscicoles.