Logos SINP

FR7210065 - Marais du Nord Médoc

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : mai 2017.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR7210065

Compilation : 30/06/1991

Mise à jour : 31/01/2006

Appelation du site : Marais du Nord Médoc

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 26/10/2004
  • ZPS : Dernier arrêté : 26/04/2006
Texte de référence
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,97500 (W 0°58'30'')
  • Latitude : 45,45000 (N 45°27'00'')
Superficie : 23 987 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 61 m.
  • Moyenne : 15 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : AQUITAINE
DEPARTEMENT : Gironde (100%)
COMMUNES : Bégadan, Civrac-en-Médoc, Gaillan-en-Médoc, Grayan-et-l'Hôpital, Hourtin, Jau-Dignac-et-Loirac, Lesparre-Médoc, Naujac-sur-Mer, Queyrac, Saint-Vivien-de-Médoc, Soulac-sur-Mer, Talais, Valeyrac, Vendays-Montalivet, Vensac, Verdon-sur-Mer.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 34%
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 21%
Autres terres arables 15%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 8%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 5%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 4%
Dunes, Plages de sables, Machair 3%
Forêts mixtes 2%
Forêts de résineux 2%
Forêts caducifoliées 2%
Prairies ameliorées 1%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 1%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

Chaine de marais intérieurs et bordant l'estuaire formant une vaste unité hydraulique.

La configuration et le fonctionnement hydraulique de ce site, dans sa partie estuarienne, sont structurés par des activités et des aménagements humains liés à la nécessité de desserte des pôles portuaires du Verdon.

Les chenaux de navigation présentent des spécificités géographiques (grande profondeur, vitesse des courants, turbidité...) qui résultent de l'action combinée de l'homme et des évolutions morphologiques naturelles. En outre, ils participent au fonctionnement global de l'estuaire, leur creusement et leur entretien contribuent à stabiliser le fonctionnement hydraulique de celui-ci.

Ainsi, l'existence des chenaux de navigation et leur entretien par des opérations de dragages, l'immersion des produits dragués dans l'estuaire ainsi que la présence d'ouvrages hydrauliques (digues submersibles, quais, appontements) sont constitutifs de l'état de référence du site.

Les pourcentages de couverture des habitats sont proposés à titre provisoire et restent approximatifs.

Qualité et importance

Intérêt majeur pour l'avifaune (Estuaire, prolongement de la chaine des étangs littoraux), Diversité des habitats humides.

Vulnérabilité

Envasement naturel, artificialisation des berges, risques de pollution, déprise pastorale, forte sensibilité à la gestion des niveaux d'eau.