Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR7212015 - Haute Cize : Pic d'Herrozate et forêt d'Orion

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : mai 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR7212015

Compilation : 31/12/2004

Mise à jour : 16/10/2017

Appelation du site : Haute Cize : Pic d'Herrozate et forêt d'Orion

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 07/03/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 08/01/2019
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -1,17805 (W 1°10'40'')
  • Latitude : 43,05790 (N 43°03'28'')
Superficie : 6 374 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 230 m.
  • Max : 1 456 m.
  • Moyenne : 600 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 47%

Atlantique : 52%

REGION : AQUITAINE
DEPARTEMENT : Pyrénées-Atlantiques (100%)
COMMUNES : Estérençuby, Lecumberry, Saint-Michel.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses alpine et sub-alpine 59%
Forêts caducifoliées 31%
Pelouses sèches, Steppes 3%
Forêts de résineux 2%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 2%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%

Autres caractéristiques du site

Massif montagneux de moyenne altitude à estives et hétraies.
Le site est inclus dans la région biogéographique alpine et atlantique. Dans sa quasi-totalité, le massif de Cize est orienté au nord. D’un point de vue géologique, la ZPS est constituée d’un massif calcaire (au sud du site) et shisto-gréseux. La partie sud s’étendant du sommet d’Urkulu à l’Okabe est constituée de calcschistes datant du secondaire et du tertiaire. D’Urkulu à la forêt d’Orion, un massif karstique présente un paysage chaotique fait de nombreuses failles et gouffres.

Qualité et importance

Ensemble montagneux diversifié alliant bocage, foret et estives.
La diversité structurale et altitudinale de la ZPS confère au site une grande diversité paysagère et écologique.
Étage collinéen : s’étageant de 200 à 900 m d’altitude, un paysage de type bocager se retrouve dans la vallée de l’Esterenguibel, mais aussi au niveau du quartier Phalgacette et du village d’Esterenzubi. C’est à cet étage que l’on rencontre la majorité des boisements constitués de chênaies mixtes dans les parties basses et de hêtraies pures à partir de 400-500 m comme les forêts d’Orion ou celles situées sur les pentes d’Arthaburu et d’Errotzate. Quelques landes et zones en friches sont aussi présentes dans ce secteur.
Étage montagnard : la surface occupée par cet étage est inférieure à celle de l’étage collinéen, l’altitude maximale de la ZPS étant de 1 456 m. Les estives sont majoritaires. Quelques boisements sont présents sur les flancs d’Okabé et d’Urkulu.

Vulnérabilité

Risque de fermeture excessive des milieux en cas d'abandon des activités sylvo pastorales.
Cinq espèces de rapaces (Gypaète barbu, Aigle royal, Vautour percnoptère, aucon pèlerin, Grand-duc d’Europe) et un corvidé (Crave à bec rouge) dépendent du milieu rupestre pour nicher. Un dérangement en période de reproduction peut parfois être suffisamment important pour engendrer une diminution du succès reproducteur. Les boisements présents au sein de la ZPS sont en majorité jeunes et réguliers ce qui est défavorable aux picidés comme le Pic noir, le Pic à dos blanc et le Pic mar qui préfèrent les futaies irrégulières, les vieux arbres et arbres morts.