Logos SINP

FR7300871 - Plateau central de l'Aubrac aveyronnais

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7300871

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 23/03/2018

Appelation du site : Plateau central de l'Aubrac aveyronnais

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2001
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/2001
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 22/08/2006
  • ZSC : Dernier arrêté : 22/08/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,96194 (E 2°57'42'')
  • Latitude : 44,61778 (N 44°37'04'')
Superficie : 7 067 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 900 m.
  • Max : 1 440 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : MIDI-PYRÉNÉES
DEPARTEMENT : Aveyron (100%)
COMMUNES : Condom-d'Aubrac, Curières, Laguiole, Prades-d'Aubrac, Saint-Chély-d'Aubrac, Saint-Geniez-d'Olt.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 47%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 45%
Forêts de résineux 4%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 2%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%

Autres caractéristiques du site

Du point de vue minéralogique, l'Aubrac comprend un soubassement de schistes à  séricite, de gneiss à amphibolite et d'amphibolites traversées par des filons de granulites et de granites porphyroïdes.

C'est vraisemblablement depuis le miocène inférieur jusqu'au pliocène supérieur que les volcans ont recouvert le socle ancien et les calcaires issus des mers secondaires de basaltes, d'andésites et de tufs. Il s'agit en effet d'un volcanisme fissural qui a traversé le socle cristallin.
Ces roches éruptives ont été disloquées par l'érosion. De nos jours, elles constituent une carapace plus ou moins déchiquetée du massif.

Pour ce qui est des particularités du site Natura 2000, les tourbières, celles-ci voient souvent leur origine dans le surcreusement glaciaire, qui a créé une succession de petites cuvettes favorables à la stagnation de l'eau, sur une roche mère volcanique, le basalte.

Qualité et importance

Ensemble des principales zones tourbeuses tourbières et landes de la partie occidentale du plateau de l'Aubrac, ainsi que des prairies et forêts montagnardes. 
Seule station de Midi-Pyrénées pour la Ligulaire de Sibérie, ainsi que diverses espèces boréales des tourbière. Bonne présence de la Loutre.

Vulnérabilité

Eviter l'extension des exploitations de tourbe existantes. 
Maintenir ou restaurer le paturage extensif des tourbières.