Logos SINP

FR7300902 - Vallées de l'Ouysse et de l'Alzou

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7300902

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 31/12/2006

Appelation du site : Vallées de l'Ouysse et de l'Alzou

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/05/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/12/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2008
  • ZSC : premier arrêté : 27/05/2009
  • ZSC : Dernier arrêté : 27/05/2009
Texte de référence
Arrêté de création du 27 mai 2009 portant décision du site Natura 2000 Vallées de l'Ouysse et de l'Alzou (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,59778 (E 1°35'52'')
  • Latitude : 44,78889 (N 44°47'20'')
Superficie : 3 009 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 100 m.
  • Max : 314 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : MIDI-PYRÉNÉES
DEPARTEMENT : Lot (100%)
COMMUNES : Calès, Couzou, Gramat, Lacave, Rocamadour.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 53%
Pelouses sèches, Steppes 17%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 9%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 7%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 7%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 3%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 1%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Forêts de résineux 1%

Autres caractéristiques du site

Vallées étroites encaissées dans des calcaires jurassiques durs, présentant localement de remarquables aspects de canyon. La couverture boisée importante en versant, où domine la chênaie pubescente subméditerranéenne  et un type de charmaie calcicole riche en Lys martagon et Hellébore vert. Réseau de haies et de murets de pierres sèches participant  de manière significative à la biodiversité des milieux ouverts. Petits points d'eau sommitaux à rôle écologique important. Remarquables sources vauclusiennes de la vallée de l'Ouysse alimentées par le troisième système karstique de France.

Nota : pour le pourcentage de couverture par classe d'habitat, dans la mesure où ce pourcentage est calculé en projection horizontale, les rochers intérieurs verticaux apparaissent très faiblements présents ici, malgré leur développement important sur le site (linéaire estimé à 26 km). Il en est de même pour le milieu souterrain dont le développement linéaire est estimé à 1 km sur le site.

Qualité et importance

Diversité biocénotique particulièrement élevée. Intérêt majeur des pelouses secondaires correspondant souvent à une mosaïque d'habitats appartenant au Brometalia/Thero-Brachypodion et des habitats rocheux ou rupicoles (parois, éboulis, pelouses primaires de corniche) qui hébergent nombre de plantes en limite d'aire ou en aire disjointe (Clypeola jonthlaspi, Iberis saxatilis, Leucanthemum subglaucum, Mercurialis annua ssp huetii, Noccaea montana, Scrofularia juratensis, Tulipa silvestris ssp australis). Bois de versant et bois ripicoles abritant également diverses plantes localisées à rares au niveau régional : Centaurera triumfetti ssp lugdunensis, Festuca paniculata ssp spadicea, Melica nutans, Carex strigosa, Gagea lutea. Intérêt significatif des prairies alluviales (présence localisée de Lycaena dispar) et intérêt majeur des milieux aquatiques de l'Ouysse, avec 6 espèces de l'annexe II, aux populations locales encore mal connues.
Très riche entomofaune, comprenant notamment, outre les insectes répertoriés de l'annexe II, nombre d'espèces remarquables d'orthoptères (Omocestus raymondi, Sphingonotus caerulans), de lépidoptères (Brenthis hecate, Chazara briseis, Euchloe tagis, Maculinea arion, Satyrus ferula ) et de coléoptères (Acmaedora pilosellae, Barypeithes pyreneus, Carabus hispanus, Sphenoptera parvula), en majorité en limite d'aire. Chiroptérofaune diversifiée (au moins 13 espèces présentes dont 6 de l'annexe II), encore insuffisamment connue.

Vulnérabilité

Régression des pelouses et des prairies naturelles par abandon (fermeture du milieu) ou au contraire par intensification agricole (conversion en cultures).
Dégradation localisée des éboulis par exploitation de mini-carrières de castine.
Risques d'abattage des vieux arbres creux et risques de dégradation ou de destruction d'habitats forestiers sensibles par coupe rase ou défrichement.
Forte fréquentation en fond de vallée (site touristique de Rocamadour) et surfréquentation du milieu souterrain. Forte vulnérabilité des eaux souterraines et superficielles à la pollution (sous-sol karstique).