Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR7300944 - Montagne Noire occidentale

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7300944

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 15/02/2018

Appelation du site : Montagne Noire occidentale

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 26/12/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/12/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,07083 (E 2�04'14'')
  • Latitude : 43,43278 (N 43�25'58'')
Superficie : 1 915 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 260 m.
  • Max : 803 m.
  • Moyenne : 492 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 61%

Continentale : 38%

REGION : MIDI-PYRÉNÉES
DEPARTEMENT : Tarn (100%)
COMMUNES : Cammazes, Dourgne, Durfort, Massaguel, Saint-Amancet, Sorèze.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 50%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 17%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 9%
Pelouses sèches, Steppes 9%
Forêts de résineux 7%
Autres terres arables 2%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 2%
Forêts mixtes 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%

Autres caractéristiques du site

La Montagne Noire est la région naturelle qui forme la terminaison méridionale du Massif Central, dans le prolongement des Cévennes. Ce site est à la limite entre deux domaines biogéographiques : 62 % de son territoire se trouve sur le domaine atlantique et 38 % sur le domaine continental.

Le site est constitué d'une alternance de vallées dominées par la forêt de feuillus et de plateaux sur substrat calcaire dominés par des pelouses sèches et des prairies bocagères ; l'altitude varie de 250 à 792 m. Tous les ruisseaux (Orival à l'ouest, Baylou, Taurou et Sant à l'est) se jettent dans le Sor, affluent de l'Agout, lui-même affluent du Tarn.

En terme morphopédologique, le site correspond à deux zones (notice simplifiée de la carte des sols du Tarn, DELAUNOIS A. et LONGUEVAL C., 1996) :
- des hautes collines et monts sur schistes et micaschistes : ce sont des sols le plus souvent bruns acides, riches en matière organique, limoneux, plus ou moins caillouteux, peu ou moyennement profonds. Des sols bruns mésotrophes ou des sols bruns ocreux sont aussi présents, ainsi que de nombreux sols superficiels caillouteux sur les secteurs à fortes pentes ; des sols hydromorphes sont présents localement.
- des hautes collines et monts sur gneiss et migmatites : ce sont des sols souvent acides à très acides, riches en matière organique, à dominante sablo-limoneuse, contenant peu ou pas d'éléments grossiers, avec une tendance à être podzolisés lorsqu'ils ont été fertilisés.

Qualité et importance

Les vallées encaissées abritent la dernière population au sud du massif central pour la Loutre. De nombreuses falaises s'y rencontrent ainsi que des cavités souterraines riches en chiroptères. Les plateaux sont occupés traditionnellement par le pâturage ovin et forment de grandes prairies riches en orchidées où le sol est plus profond et riche. La forêt de hêtre y croit naturellement et héberge le Lys des Pyrénées (la seule station connue à l'extérieur des Pyrénées), un champignon rare (Tectella patellaris), ainsi que de nombreux carabes.
Toutes les influences climatiques se côtoient ce qui permet à une végétation très diversifiée de se développer : de la  hêtraie aux pelouses sèches, des falaises thermophiles aux groupements méditerranéens.

Vulnérabilité

Enjeux liés au maintien de l'activité agricole (pâturage, fauche).