Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR7300946 - Tourbières du Margnès

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7300946

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 31/07/2005

Appelation du site : Tourbières du Margnès

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/12/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 22/08/2006
  • ZSC : Dernier arrêté : 22/08/2006
Texte de référence
Arrêté de création du 22 août 2006 portant décision du site Natura 2000 Tourbières du Margnès (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,57750 (E 2�34'39'')
  • Latitude : 43,65833 (N 43�39'29'')
Superficie : 2 787 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 800 m.
  • Max : 1 023 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : MIDI-PYRÉNÉES
DEPARTEMENT : Tarn (100%)
COMMUNES : Castelnau-de-Brassac, Lacaune, Lamontélarié.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 31%
Forêts de résineux 29%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 15%
Autres terres arables 10%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 8%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 7%

Autres caractéristiques du site

Tête de réseau hydraulique sur socle acide (granite) à nombreuses dépressions où se sont installées des tourbières plus ou moins évoluées.

Qualité et importance

Ces tourbières sont les dernières du massif central avant la zone méditerranéenne. Elles renferment quelques espèces et formations végétales remarquables. Ce réseau de zones humides est situé au niveau de l'étage montagnard.
Tout ce secteur était très agricole, élevage extensif, mais la déprise affecte ces milieux après en avoir draîné quelques uns.

Vulnérabilité

Vulnérabilité liée à l'abandon des pratiques pastorales principalement pour les tourbières.