Logos SINP

FR7312003 - Massif du Mont Valier

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2017.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR7312003

Compilation : 31/01/2005

Mise à jour : 30/06/2012

Appelation du site : Massif du Mont Valier

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 05/07/2005
  • ZPS : Dernier arrêté : 18/05/2015
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,08917 (E 1°05'21'')
  • Latitude : 42,81278 (N 42°48'46'')
Superficie : 15 616 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 678 m.
  • Max : 2 842 m.
  • Moyenne : 1 764 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : MIDI-PYRÉNÉES
DEPARTEMENT : Ariège (100%)
COMMUNES : Arrien-en-Bethmale, Bethmale, Bonac-Irazein, Bordes-sur-Lez, Couflens, Seix.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses alpine et sub-alpine 29%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 25%
Forêts caducifoliées 15%
Forêts de résineux 10%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 10%
Forêts mixtes 5%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 3%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 2%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%

Autres caractéristiques du site

Ecocomplexe des étages montagnard à nival. Bassin du Ribérot et Massif du Valier à relief et géologie complexe (mosaïque silice / calcaire)

Qualité et importance

L'avifaune de montagne est bien représentée, avec, parmi les passereaux le Merle à plastron, le Tichodrome échelette et le Monticole de roche. Neuf espèces de l'annexe I sont données nicheuses dans la ZPS, parmi lesquelles : Gypaète barbu, Aigle royal, Faucon pélerin, Grand Tétras, Lagopède alpin, Perdrix grise sous-espèce hispaniensis. Trois autres espèces visées à l'annexe I fréquentent le site pour s'y alimenter : Vautour fauve, Milan royal et Hibou Grand Duc.

Faune et flore des Pyrénées très représentatives et populations importantes. Fort endémisme.

Vulnérabilité

Ce site, de part son statut de forêt domaniale et de réserve de chasse et de faune sauvage, présente une faible vulnérabilité.

Néanmoins, le risque de déprise pastorale pourrait à moyen terme constituer un facteur de vulnérabilité. Il en serait de même en cas de développement touristique non respectueux des équilibres écologiques.