Logos SINP

FR7312004 - Puydarrieux

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : septembre 2017.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR7312004

Compilation : 31/08/2005

Mise à jour : 30/09/2005

Appelation du site : Puydarrieux

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 05/01/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 05/01/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,42389 (E 0°25'26'')
  • Latitude : 43,28444 (N 43°17'03'')
Superficie : 256 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 250 m.
  • Max : 320 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : MIDI-PYRÉNÉES
DEPARTEMENT : Hautes-Pyrénées (100%)
COMMUNES : Campuzan, Libaros, Puntous, Puydarrieux.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 74%
Forêts caducifoliées 15%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 6%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 2%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 2%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Le site se trouve au nord du plateau de Lannemezan, au coeur des coteaux de Gascogne. Ce vaste ensemble valloné est composé de terrains quaternaires où alternent terres cultivées, prairies et bosquets.

Qualité et importance

Cette retenue artificielle, créée en 1987 pour l'irrigation des terres agricoles constitue l'un des principaux sites pour la migration et l'hivernage des oiseaux d'eau en Midi-Pyrénées. Il bénéficie d'ores et déjà à ce titre de mesures de protection. Malgré sa superficie limitée, il accueille en hivernage, des effectifs remarquables de Grues cendrées, de Grandes Aigrettes, d'Oies cendrées et de Canards siffleurs. 
Il abrite également la principale colonie de Héron cendré de la région Midi-Pyrénées et cinq autres espèces de hérons ont déjà niché ou tenté de le faire. 
Plusieurs couples de milans royaux fréquentent le site pour s'y alimenter ; l'un d'entre eux y niche ; L'espèce y est très fréquente en hiver.

Vulnérabilité

Les différents habitats d'espèces présentent un état de conservation satisfaisant, attestant d'une bonne convergence entre les modalités d'exercice des activités humaines et le séjour des oiseaux. Le développement des activités touristiques nécessite cependant un minimum d'accompagnement pour assurer le maintien de la quiétude du site.