Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR7312005 - Haute vallée de la Garonne

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR7312005

Compilation : 30/11/2005

Mise à jour : 30/11/2005

Appelation du site : Haute vallée de la Garonne

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 03/03/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 03/03/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,78000 (E 0�46'48'')
  • Latitude : 42,87778 (N 42�52'40'')
Superficie : 11 134 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 515 m.
  • Max : 2 629 m.
  • Moyenne : 1 313 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : MIDI-PYRÉNÉES
DEPARTEMENT : Haute-Garonne (100%)
COMMUNES : Argut-Dessous, Arlos, Aspet, Baren, Boutx, Burgalays, Cierp-Gaud, Fos, Gouaux-de-Luchon, Guran, Marignac, Melles, Saint-Béat.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 40%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 20%
Forêts mixtes 12%
Forêts de résineux 9%
Pelouses alpine et sub-alpine 8%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 5%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 3%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Le site se partage entre les deux rives de la Garonne: le massif du Burat
sur la rive gauche, du massif du Crabère à la coume de Ger sur la rive
droite. Le Burat se présente comme un pic imposant dont le versant nord est
particulièrement abrupte et abrite les espaces les plus sauvages dont la
réserve forestière de Burat Palarquère.  Sa géologie est complexe,
principalement schisteuse acide mais avec aussi des calschistes voire des
petites zones calcaires qui apportent une réelle diversité floristique à
l'ensemble. Rive droite, les secteurs les plus au nord sont dans le
prolongement du massif de Gar Cagire avec une prédominance calcaire qui
marque le territoire peu élevé de St Pé d'Ardet. Ensuite, la grande majorité
du terrain devient acide, principalement schisteux, parfois granitique, et
plus accidenté. La forêt domine, encerclant quelques estives. L'étage alpin
n'est atteint que sur le massif du Crabère qui rejoint la Garonne par une
succession de pics étroits et vertigineux riches de falaises et d'éboulis
mobiles. Entre Melles et le Crabère, s'étend un vaste plateau à 2000 m
d'altitude où les remarquables tourbières d'Uls trouvent place.

Qualité et importance

L'avifaune de montagne est bien représentée avec 11 espèces de l'annexe I qui s'y reproduisent, parmi lesquelles 7 espèces inféodées aux milieux forestiers. Cinq espèces de rapaces se reproduisent sur le site. Trois autres espèces de rapace visées à l'annexe I le fréquentent régulièrement pour s'y alimenter : le Gypaète barbu, le Vautour percnoptère et le Milan royal. Le Crave à bec rouge s'y alimente mais sa reproduction n'a pas été prouvée. La présence du Pic à dos blanc est fortement suspectée mais sa présence n'a pu être confirmée. Le site accueille enfin les trois espèces de galliformes de montagne. 

Vulnérabilité

Site exposé à la régression pastorale et à l'abandon des prairies de fauche. Les milieux les plus exposés à une éventuelle intensification sont le bocage et les marais de bas de versant. Le développement touristique, s'il ne respectait pas les équilibres écologiques, pourrait également constituer une menace à moyen terme.