Logos SINP

FR7401131 - Gorges de la Tardes et Vallée du Cher

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7401131

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 04/04/2017

Appelation du site : Gorges de la Tardes et Vallée du Cher

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 30/06/2005
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 13/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 26/12/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/12/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,50139 (E 2°30'05'')
  • Latitude : 46,20417 (N 46°12'15'')
Superficie : 1 234 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 300 m.
  • Max : 483 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LIMOUSIN
DEPARTEMENT : Creuse (100%)
COMMUNES : Budelière, Chambonchard, Évaux-les-Bains.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 60%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 20%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 5%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 5%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 4%
Pelouses sèches, Steppes 1%

Autres caractéristiques du site

Présence d'anciennes mines d'or à proximité faisant l'objet d'un plan de réhabilitation.

Qualité et importance

Situées en Basse Combraille, les gorges de la Tardes et la vallée du Cher forment un vaste ensemble de ravins composés essentiellement d'habitats forestiers entrecoupés de quelques landes et de beaux habitats rocheux. Elles constituent un important refuge pour la faune et la flore sauvages.

Vulnérabilité

Abandon des activités de paturage sur les landes et déficit de gestion forestière pour les habitats forestiers.