Logos SINP

FR7412003 - Plateau de Millevaches

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : octobre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR7412003

Compilation : 31/01/2006

Mise à jour : 31/01/2006

Appelation du site : Plateau de Millevaches

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 25/04/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 25/04/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,98889 (E 1°59'20'')
  • Latitude : 45,71389 (N 45°42'50'')
Superficie : 65 974 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 650 m.
  • Max : 980 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LIMOUSIN
DEPARTEMENT : Corrèze (47%)
COMMUNES : Ambrugeat, Bonnefond, Bugeat, Chavanac, Meymac, Millevaches, Pérols-sur-Vézère, Peyrelevade, Saint-Merd-les-Oussines, Saint-Setiers, Saint-Sulpice-les-Bois, Tarnac, Toy-Viam.

DEPARTEMENT : Creuse (50%)
COMMUNES : Clairavaux, Croze, Faux-la-Montagne, Féniers, Gentioux-Pigerolles, Gioux, Monteil-au-Vicomte, Nouaille, Royère-de-Vassivière, Saint-Marc-à-Loubaud, Saint-Pierre-Bellevue, Saint-Yrieix-la-Montagne, Vallière, Villedieu.

DEPARTEMENT : Haute-Vienne (3%)
COMMUNES : Beaumont-du-Lac, Peyrat-le-Château.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts de résineux 37%
Autres terres arables 30%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 17%
Forêts caducifoliées 9%
Forêts mixtes 4%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Il convient de noter que la majeure partie de la ZPS est incluse au sein du Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin pour lequel l'équilibre entre espaces ouverts et forestiers constitue un axe privilégié de sa charte.

Qualité et importance

Le site présente un fort intérêt ornithologique pour les oiseaux nicheurs mais joue également un rôle important pour les haltes migratoires et les zones d'hivernage. Les habitats présents forment un complexe de milieux ouverts et fermés, humides et secs, favorables à plusieurs espèces d'oiseaux remarquables qui utilisent ce site pour l'hivernage, la reproduction et la nidification.
l'intérêt majeur de cette zone avait été reconnu dès le début des années 90 par son inscription à l'inventaire ZICO.

Vulnérabilité

La préservation des oiseaux présents repose sur le maintien de l'équilibre entre les milieux ouverts agricoles et les milieux fermés forestiers.
Le risque majeur est l'abandon des terrains agricoles les plus difficiles (tourbières et landes humides) au profit de boisements naturels.