Logos SINP

FR8201663 - Affluents rive droite du Rhône

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201663

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 21/06/2018

Appelation du site : Affluents rive droite du Rhône

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2018
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 09/12/2016
  • ZSC : premier arrêté : 04/07/2016
  • ZSC : Dernier arrêté : 04/07/2016
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,80155 (E 4°48'05'')
  • Latitude : 45,00510 (N 45°00'18'')
Superficie : 4 210,1 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 127 m.
  • Max : 501 m.
  • Moyenne : 309 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 70%

Continentale : 30%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Ardèche (100%)
COMMUNES : Alboussière, Andance, Ardoix, Arras-sur-Rhône, Boffres, Bogy, Champagne, Champis, Charnas, Châteaubourg, Cheminas, Cornas, Eclassan, Étables, Félines, Gilhac-et-Bruzac, Glun, Lemps, Limony, Mauves, Ozon, Peaugres, Peyraud, Plats, Saint-Désirat, Saint-Étienne-de-Valoux, Saint-Georges-les-Bains, Saint-Jean-de-Muzols, Saint-Péray, Saint-Romain-de-Lerps, Sarras, Sécheras, Serrières, Talencieux, Toulaud, Tournon-sur-Rhône, Vernosc-lès-Annonay, Vion.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 52%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 13%
Forêts sempervirentes non résineuses 8%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 8%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 5%
Agriculture (en général) 3%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 2%
Pelouses sèches, Steppes 2%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 0%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 0%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 0%

Autres caractéristiques du site

Situé en région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le département de l’Ardèche, le site Natura 2000 “Affluents rive droite du Rhône” est constitué de 16 vallons perpendiculaires à la vallée du Rhône et formant des entités indépendantes les unes des autres.
Ces vallons, bien visibles de la vallée fluviale, apparaissent comme les échelons d'un gradient climatique méridional, chaque côtière de vallon formant la "limite nord" d'espèces végétales méditerranéennes.

Le site est localisé sur le département de l'Ardèche et sur deux domaines biogéographiques : 70% pour le domaine méditerranéen et 30% pour le domaine continental.

Par ailleurs, le contexte topographique de pente et de fort encaissement, et une accessibilité généralement réduite, ont contribué à une évolution naturelle de ces zones, avec une très nette dominance des milieux forestiers, et une forte influence des cours d’eau drainant les plateaux situés en amont.

Ce site comporte un terrain militaire d’entrainement.

Qualité et importance

La plupart des vallons encaissés sont restés en partie vierges d'activité humaine, surtout les flancs de vallons. Les quelques secteurs de pente, autrefois mis en valeur par l'homme, ont été abandonnés et sont recolonisés par les landes et les pelouses. Les vallons sont essentiellement forestiers avec chênaie verte, chênaie verte et blanche, et chênaie-charmaie riches en espèces méditerranéennes.

De nombreuses espèces de reptiles et de rapaces affectionnent ces vallons.
L'Alysson du Rhône, espèce endémique de la moyenne vallée du Rhône est connue de seulement deux localités (ilot granitique de Tain en Drôme et Roche Vautour sur Andance). 

On trouve majoritairement sur ce site des formations forestières notamment des forêts de pentes, éboulis ou ravins du Tilio-Acerion (habitat 9180*) et des forêts alluviales à Aluns glutinosa et fraxinus excelsior (habitat 91E0*) qui sont des habitats dit « prioritaire ». Les pelouses sèches sur sol pauvre présentent une flore originale adaptée à ces milieux difficiles.

Le document d’objectifs prévoit des inventaires complémentaires sur la faune dans les années à venir.

Vulnérabilité

Depuis la forte reprise des activités viticoles sur les contreforts rhodaniens, ces vallons constituent l’un des derniers refuges pour certaines espèces faunistiques et floristiques, ce critère permettant de jusitifer à lui seul le rattachement de ces vallons au réseau Natura 2000. En effet, il est constaté une augmentation des défrichements pour de la vigne depuis plusieurs années dont certains directement dans ce site natura 2000. 

En tête de bassin la création de lacs collinaires agricoles fait l’objet de concertation locale.

Ponctuellement la circulation des véhicules à moteur hors chemins pose des problèmes notamment d’érosion comme sur Roche Vautour, le Châtelet par exemple. 

- Risque de fermeture du milieu : les pelouses doivent être maintenues, de même que les landes. 
- La chênaie verte est à préserver. 
- Il convient de favoriser les essences originelles par rapport au robinier.