Logos SINP

FR8201699 - Aiguilles Rouges

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201699

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 16/05/2017

Appelation du site : Aiguilles Rouges

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2003
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2003
  • ZSC : premier arrêté : 23/08/2010
  • ZSC : Dernier arrêté : 23/08/2010
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,85528 (E 6°51'19'')
  • Latitude : 45,98167 (N 45°58'54'')
Superficie : 9 065 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 852 m.
  • Max : 3 082 m.
  • Moyenne : 2 007 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Haute-Savoie (100%)
COMMUNES : Chamonix-Mont-Blanc, Houches, Passy, Servoz, Vallorcine.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 40%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 25%
Pelouses alpine et sub-alpine 15%
Forêts de résineux 13%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 2%

Autres caractéristiques du site

Ce site comprend l’intégralité du massif des Aiguilles Rouges. D’un point de vue lithologique, on y distingue des gneiss et des granitoïdes (Aiguilles Rouges). Structurellement, cet ensemble lithologique appartient à une seule entité : le socle anté-alpin. Sur ce dernier subsistent quelques reliquats de couverture sédimentaire, ce qui offre une grande diversité des types de sol.

Qualité et importance

Le massif des Aiguilles Rouges, pratiquement dépourvu de glaciers, présente néanmoins de nombreuses formes glaciaires : roches moutonnées, striées, polies, lacs post-glaciaires, épaulements, moraines...

La végétation est un vaste ensemble de pelouses, de landes et de forêts à mélèze et arolle, présentant une grande variété de formes. Les lacs pauvres en matière organique et les tourbières acides sont abondants.

Vulnérabilité

Les forêts nécessitent une gestion conservatrice, ainsi que les pelouses subalpines, dépendantes d’un pâturage raisonné.
Tourbières, bords de lacs et zones humides doivent être tenus à l’écart d’un piétinement trop intense.