Logos SINP Logos ONB

FR8201705 - Massif du Bargy

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2016.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 26/11/15 (à partir de la base : septembre 2014)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201705

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 23/04/2014

Appelation du site : Massif du Bargy

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution du contour : 30/09/2014
  • SIC : publication au JOUE : 26/11/2015
  • ZSC : arrêté en vigueur : 21/04/2016
Texte de référence
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,47125 (E 6°28'16'')
  • Latitude : 45,99850 (N 45°59'54'')
Superficie : 3 847 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 810 m.
  • Max : 2 438 m.
  • Moyenne : 1 672 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Haute-Savoie (100%)
COMMUNES : Bonneville, Brizon, Côte-d'Hyot, Entremont, Grand-Bornand, Marnaz, Mont-Saxonnex, Petit-Bornand-les-Glières, Pontchy, Reposoir, Scionzier.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 30%
Pelouses alpine et sub-alpine 26%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 12%
Forêts de résineux 12%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 9%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 3%
Forêts caducifoliées 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 2%
Forêts mixtes 1%
Pelouses sèches, Steppes 1%
Prairies et broussailles (en général) 1%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Le périmètre comprend le massif du Bargy proprement dit, qui correspond à un vaste pli anticlinal caractéristique des massifs subalpins nord-occidentaux, ainsi que le massif " satellite " des Rochers de Leschaux à l'ouest. Il correspond à une série de plis calcaires allongés NE-SW, lambeaux de nappe de charriage du Chablais.

L'ensemble naturel délimité présente une grande variété d'habitats naturels remarquables.
Sur le massif du Bargy proprement dit se côtoient d'impressionnantes parois de calcaires massifs et de grandes pentes herbeuses inclinées, présentant une opposition d'orientation adret/ubac très marquée associée à un effet de barrière vis-à-vis des perturbations de nord-ouest. Ceci contribue à diversifier la mosaïque de milieux naturels propres à la haute montagne calcaire.

Les étages montagnard et subalpin sont principalement représentés, mais l'étage alpin n'est pas absent de cet ensemble au relief très vigoureux.
Le massif des Rochers de Leschaux et les alpages de Cenise illustrent pour leur part les vastes replats d'altitude en limite des étages subalpin et alpin.

A Leschaux, une zone karstique accidentée offre de nombreux abris à des espèces caractéristiques de ces milieux originaux.
L'ensemble présente par ailleurs un évident intérêt paysager, géologique et géomorphologique.

Qualité et importance

Les habitats naturels identifiés sur le périmètre Natura 2000 du Bargy sont pour la plupart d’intérêt communautaire (environ 85 % de la surface du site) : 23 habitats relevant de la directive Habitats ont ainsi été notés.

Ces habitats se répartissent en 4 grandes familles : 

1 - Habitats ouverts

Les milieux de pelouses sont largement représentés sur l’ensemble du périmètre (environ 34 % de la surface du site). On en distingue différents types en fonction de l’altitude, de l’exposition et de la nature du substrat. 

A l’étage subalpin, les pelouses calcaires présentent des faciès variés avec : 
. des pelouses sèches à Seslérie et Laîche toujours verte sur le versant Sud de la chaîne du Bargy et sur les rochers de Leschaux.
. des pelouses fraîches à Laîche ferrugineuse sur le versant Nord de la chaîne du Bargy.
. des pelouses des combes à neiges plus localement sur le Bargy.

Ces milieux présentent globalement un bon état de conservation, mis à part quelques secteurs pénalisés par le surpâturage (col de la Colombière) ou colonisés par les épicéas (versants ouest et sud des rochers de Leschaux). 

Au niveau du plateau de Cenise, se développent des prairies à Nard raide. Ces habitats sont d’intérêt communautaire prioritaire (6230*), lorsqu’ils présentent une grande diversité floristique, ce qui est localement le cas sur Cenise. La qualité de ces milieux est très influencée par les pratiques pastorales. 
Enfin, le plateau de Solaison est en partie couvert par des prairies de fauche. Celles-ci se situent aujourd’hui en limite du périmètre Natura 2000. 

La présence d’une mosaïque de milieux ouverts et semi-ouverts : pré bois, fruticées, landes, pâtures et prairies de fauche de moyenne altitude, prairies alpines rases, conditionne fortement le maintien d’un cortège d’espèces dites « montagnardes ».

Le Damier de la Succise (papillon d’intérêt communautaire 1065) se complaît dans les prairies. Il se rencontre fréquemment dans les pelouses alpines et subalpines, jusqu’à 2500 mètres d’altitude. Il s’agit de la sous-espèce des Alpes orientales et centrales : Euphydrias aurinia debilis, commune en montagne.

2 - Habitats boisés

Les milieux boisés couvrent des surfaces relativement limitées (environ 12 % du périmètre).
Plusieurs types de hêtraies - sapinières ont été identifiés sur le site. Au Sud de la chaîne du Bargy, on note la présence de quelques hêtraies – sapinières sèches qui abritent notamment le Sabot de Vénus, magnifique orchidée, rare, protégée et d'intérêt communautaire (espèce 1902). Sur les versants Ouest sous les rochers de Leschaux et le plateau de Solaison, on trouve des hêtraies – sapinières montagnardes. 
En contrebas des rochers de Leschaux et sur quelques secteurs du Bargy se situent quelques pessières (forêts d'épicéas) subalpines.
Localement au niveau de pentes instables sur le versant Sud du Bargy se développent quelques forêts de ravins. Cet habitat associant l’Erable sycomore à d’autres essences pionnières est d’intérêt communautaire prioritaire (9180*). 
Enfin, deux types de pinèdes ont également été relevés au Nord de la chaîne du Bargy : une pinède à Pin Cembro (habitat 9420) et quelques lambeaux de pinèdes à Pins à crochets (habitat prioritaire sur substrat calcaire 9430*). 
Tous ces habitats boisés présentent un bon état de conservation, ne faisant à l’heure actuelle l’objet que de peu d’activité sylvicole, du fait de leur difficulté d’accès. 

Les landes, formations ligneuses basses, sont largement représentées sur les rochers de Leschaux et le secteur des Frachets. Sur la chaîne du Bargy, leur présence est plus ponctuelle et souvent associée à un couvert forestier. 

3 - Habitats rocheux

Les milieux rocheux occupent une part importante du site (environ 27 %) tant sur la grande chaîne du Bargy que sur les rochers de Leschaux : falaises, éboulis et lapiaz. Tous ces milieux présentent un bon état de conservation. Les éboulis du Bargy, en face nord, abritent notamment le Pavot des Alpes appelé « Pavot d’Occident » (Papaver occidentale), seule station française pour cette espèce. De nombreux rapaces d’intérêt communautaire nichent dans les habitats rocheux du site.

4 - Habitats humides

Les milieux humides occupent des surfaces extrêmement limitées (environ 0,4 % du site) avec des enjeux qui se concentrent sur le plateau de Cenise. On peut observer des tourbières se présentant sous la forme d’une alternance de dépressions plus ou moins inondées et de buttes à sphaignes, habitat localement dégradé par le piétinement des animaux. 
Parmi les nombreux points d’eau qui parsèment le plateau de Cenise, ont également été observés quelques herbiers à Rubanier. L’utilisation des points d’eau pour l’abreuvement des troupeaux est défavorable à l’expression de cet habitat, même si celui-ci semble cohabiter avec cet usage agricole depuis des dizaines d’années.


Le Bargy héberge une colonie de Bouquetins des Alpes et des populations importantes d'ongulés (Cerf élaphe…), qui occupent les adrets à la mauvaise saison. 
Il abrite également de nombreux reptiles, amphibiens et invertébrés. L'Apollon et l'Azuré du Serpolet trouvent sur les escarpements ensoleillés du massif un habitat privilégié. D'autres papillons peu communs occupent les éboulis, comme le Moiré velouté, ou les prairies fraîches, tel le Chamoisé des glaciers. Dans les forêts peu exploitées du massif ont pu aussi être observés quelques très rares coléoptères vivant dans le bois mort ou sénescent.

Vulnérabilité

Sur le massif du Bargy, les enjeux sont multiples, à la fois économiques, écologiques et touristiques. La présence de l’homme sur ce massif constitue une nécessité pour le maintien de la mosaïque des habitats d’intérêt communautaire. Mais, si les pratiques s'intensifiaient, l'équilibre entre ces enjeux s'en trouverait rompu. En effet :
- la fréquentation touristique (d'été ou d'hiver) peut perturber la tranquillité ou la qualité des espèces ;
- des aménagements touristiques mal conçus pourraient avoir un impact irréversible sur le site ;
- certaines pratiques agricoles ou forestières peuvent également s'avérer dangereuses pour le maintien de la qualité d'habitats ou d'espèces d'intérêt communautaire (drainages, pollutions organiques, pistes forestières...).
Il convient donc de rester vigilant et d'aborder ces points régulièrement lors des comités.
La végétation des abords des lacs est sensible au piétinement.
La bonne conservation des pinèdes de pins à crochet et de pins cembro est à surveiller.
L’activité pastorale (alpages de Cenise…) et agricole est à préserver.

Désignation

Aucune information disponible

Documentation

Document d’objectifs (DOCOB):

- CCFG (2013) : DOCOB du Massif du Bargy (ZPS et ZSC), septembre 2013, Communauté de communes Faucigny-Glières (CCFG), juin 2013, 144 pages (validé par le Comité de pilotage du 14 novembre 2013).

Diagnostic écologique :

- ASTERS (2012) : tome 1 : diagnostic écologique du site Natura 2000 du Bargy -  158 pages.
- ASTERS (2012) : tome 2 : diagnostic écologique du site Natura 2000 du Bargy, fiches habitats et espèces, 48 pages.
- ASTERS (2012) : tome 3 : diagnostic écologique du site Natura 2000 du Bargy,  cartes, 29 cartes.

Extension du site Natura 2000 du Bargy :

- CCFG (2012) : Notice de présentation pour la proposition d’intégration de zones d’extension au site Natura 2000 du massif du Bargy, décembre 2012, 25 pages.