Logos SINP

FR8201722 - Zones humides du Bas Chablais

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201722

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 04/05/2017

Appelation du site : Zones humides du Bas Chablais

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 31/05/2012
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2003
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/11/2013
  • ZSC : premier arrêté : 17/10/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 22/08/2016
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,43500 (E 6°26'05'')
  • Latitude : 46,33556 (N 46°20'08'')
Superficie : 282 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 461 m.
  • Max : 1 162 m.
  • Moyenne : 603 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Haute-Savoie (100%)
COMMUNES : Allinges, Bons-en-Chablais, Draillant, Machilly, Margencel, Orcier, Perrignier.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 60%
Forêts caducifoliées 40%

Autres caractéristiques du site

Le site des zones humides du Bas Chablais est une succession de terrasses post-glaciaires (dépôts würmiens). Les dépressions sont liées aux retards de fonte des résidus de glaciers et à la molesse des reliefs. C'est un ensemble de zones humides (marais, tourbières) et d'annexes (bois tourbeux, suintements, ruisseaux).

Qualité et importance

La zone proposée concerne des secteurs protégés par arrêté de protection de biotope (Marais et zones humides de Perrignier, les Grands Marais d'Allinges et Margence, Marais de Bossenot, Marais à la Dame et de Grange Vigny, Grand marais d'Orcier, Marais de Fully, Marais de la Prau) et trois zones humides complémentaires.

Le site des zones humides du Bas-Chablais en Haute-Savoie a une responsabilité forte car il héberge au moins huit habitats et trois espèces d’intérêt communautaire, ainsi que certaines espèces végétales présentes uniquement sur ces sites pour la France, comme l'Orchis jaune blanchâtre (Dactylorhiza ochroleuca), ou qui sont rares au niveau départemental tel que : Dryopteride à crête (Dryopteris cristata), Ecuelle d'eau (Hydrocotyle vulgaris) et Spiranthe d'été (Spiranthes aestivalis).


Vulnérabilité

Les zones humides étudiées hébergent un grand nombre d'habitats d'intérêt communautaire, souvent dégradés ou en cours de dégradation, car ces milieux autrefois entretenus par les pratiques agricoles sont aujourd'hui abandonnés. Ils sont pour beaucoup menacés par la progression des petits ligneux (saules et bourdaine), annonciateurs d'une évolution vers le boisement, ou fortement colonisés par des plantes herbacées envahissantes qui conduisent à des formations monospécifiques, banalisantes pour la flore. Ils présentent également une forte richesse en espèces patrimoniales dont certaines d'intérêt européen, menacées à terme par cette dégradation et cette fermeture.

L’alimentation en eau, en qualité et en quantité, reste primordiale.