Logos SINP

FR8201735 - Landes, tourbières et habitats rocheux du Massif du Taillefer

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201735

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 19/01/2016

Appelation du site : Landes, tourbières et habitats rocheux du Massif du Taillefer

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 30/07/2008
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2003
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2009
  • ZSC : premier arrêté : 20/11/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 20/11/2014
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,91756 (E 5°55'03'')
  • Latitude : 45,05170 (N 45°03'6'')
Superficie : 3 697 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 1 397 m.
  • Max : 2 849 m.
  • Moyenne : 2 149 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Isère (100%)
COMMUNES : Lavaldens, Livet-et-Gavet, Morte, Ornon, Oulles.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 35%
Pelouses alpine et sub-alpine 24%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 20%
Forêts de résineux 5%
Pelouses sèches, Steppes 5%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 5%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%

Autres caractéristiques du site

Le Taillefer appartient aux massifs cristallins externes des Alpes dauphinoises dont il constitue le rameau interne de Belledonne. Sa structure en bloc basculé constitue une des particularités géologiques du site. Par ailleurs, la richesse minéralogique révélée par la diversité des minéraux extraits des mines d'Oulles, la juxtaposition de substrats carbonatés et siliceux sont à l'origine d'une grande variété floristique.

Qualité et importance

L'aspect le plus remarquable du site réside dans la multitude d'habitats, de lacs, tourbières et marais d'altitude, considérés comme prioritaires par l'Union européenne, qui recèlent d'importants patrimoines floristique, faunistique (notamment au niveau des libellules), écologique et palynologique.
La juxtaposition de ces milieux humides avec les nombreux groupements de pelouses alpines, landes, éboulis et falaises renforcent l'intérêt de l'ensemble du site.

4 pieds de Botryche simple (Botrychium simplex) ont été observés sur le plateau du Taillefer en 2010, mais aucune plante n’a été observée lors de l'été 2011. Cette fougère de très petite taille et donc très "discrète" présente des phases d’éclipse d’une année à l’autre et d’un endroit à l’autre. Elle pousse à l’interface entre des tourbières de pente parcourues de ruissellements d’eau très froide et la pelouse humide à nard raide. C’est l’ensemble dynamique du système (ruissellements, tourbières de pente et pelouses de bordure) qu’il faut considérer d’un point de vue fonctionnel, pour tenter d’assurer la conservation de cette espèce. Etant extrêmement rare, elle est malheureusement convoitée par certains collectionneurs peu scrupuleux, qui peuvent provoquer sa disparition.

Vulnérabilité

Vulnérabilité : 
Faible.
A noter cependant qu'à proximité des lacs (lac du Poursollet), la fréquentation touristique et des véhicules motorisés augmente.