Logos SINP

FR8201762 - Vallée de l'Ondenon, contreforts nord du Pilat

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201762

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 01/07/2017

Appelation du site : Vallée de l'Ondenon, contreforts nord du Pilat

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 30/12/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2008
  • ZSC : premier arrêté : 31/05/2010
  • ZSC : Dernier arrêté : 31/05/2010
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,44611 (E 4°26'45'')
  • Latitude : 45,44611 (N 45°26'45'')
Superficie : 868 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 547 m.
  • Max : 1 060 m.
  • Moyenne : 801 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Loire (100%)
COMMUNES : Planfoy, Ricamarie, Saint-Étienne, Saint-Genest-Malifaux.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 37%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 21%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 18%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 17%
Pelouses sèches, Steppes 4%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 1%
Prairies ameliorées 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 0%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 0%

Autres caractéristiques du site

En périphérie de l'agglomération stéphanoise, sur les contreforts du massif du Pilat, ce site est constitué de quatre entités de gestion. 
Ce site comprend aussi d'anciens terrils miniers.

Qualité et importance

Ce site, situé au sud du département de la Loire, a été principalement retenu pour la présence de landes, notamment des landes à Ajonc nain (Ulex minor). On y retrouve également des forêts alluviales dans les fonds de vallons et des hêtraies sur les versants. Certaines hêtraies ont été classées Espaces Naturels Sensibles par le Conseil Général de la Loire.

Les rebords supérieurs des vallons sont utilisés par l'agriculture avec la présence de pelouses sèches et de prairies de fauches. 

Par ailleurs la présence d'espèces en limite de répartition (Ajonc nain, Pavot du Pays de Galle…) témoigne de la légère influence atlantique dont bénéficie le site.

Le site Natura 2000 est menacé par :
Les modification des pratiques agricoles (déprises, intensification…) qui pourraient entraîner la disparition des pelouses et des prairies naturelles de fauche ;
L’évolution des landes vers des boisements ;
La pression d'urbanisation importante (en périphérie de l'agglomération stéphanoise) régulée par les documents d'urbanisme ;
La reconversion des hêtraies et forêts alluviales, ou au contraire d'un abandon de la gestion de ces milieux par les propriétaires.

Vulnérabilité

- Risques de modification des pratiques agricoles (déprises, intensification…) qui pourraient entraîner la disparition des pelouses et des prairies naturelles de fauche.
- Risque d'évolution des landes vers des boisements.
- Site dans un secteur possédant une pression d'urbanisation importante (en périphérie de l'agglomération stéphanoise) régulée par les documents d'urbanisme.
- Risque de reconversion des hêtraies et forêts alluviales, ou au contraire d'un abandon de la gestion de ces milieux par les propriétaires.