Logos SINP

FR8201773 - Réseau de zones humides dans la Combe de Savoie et la Basse Vallée de l'Isère

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201773

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 31/12/2002

Appelation du site : Réseau de zones humides dans la Combe de Savoie et la Basse Vallée de l'Isère

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2003
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2003
  • ZSC : premier arrêté : 13/01/2017
  • ZSC : Dernier arrêté : 13/01/2017
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,18944 (E 6°11'21'')
  • Latitude : 45,57083 (N 45°34'14'')
Superficie : 819 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 253 m.
  • Max : 505 m.
  • Moyenne : 283 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Savoie (100%)
COMMUNES : Aiton, Challes-les-Eaux, Chamousset, Châteauneuf, Coise-Saint-Jean-Pied-Gauthier, Fréterive, Marches, Mollettes, Planaise, Sainte-Hélène-du-Lac, Saint-Pierre-d'Albigny, Saint-Pierre-de-Soucy.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 50%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 20%
Forêts caducifoliées 20%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 10%

Autres caractéristiques du site

Ce réseau de zones humides est associé au cours de l’Isère entre Albertville et l’agglomération chambérienne.

Qualité et importance

Ces zones humides de la basse vallée de l’Isère présentent divers stades d’évolution des marais neutro-alcalins : prairies humides et caricaies encore fauchées, faciès d’embroussaillement à différents stades et boisements humides. S'y ajoute un cours d'eau de qualité.

Dans un contexte où l’influence humaine est de plus en plus pressante (autoroute, route nationale, chemin de fer, extraction de granulats, zones industrielles...), ce réseau constitue un refuge indispensable pour toute la faune et la flore exceptionnelles des zones humides.

Vulnérabilité

Vulnérabilité:

L’activité humaine autour de ces zones devient de plus en plus importante, laissant ce réseau comme unique bastion naturel.