Logos SINP

FR8201776 - Tourbière et lac des Saisies

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201776

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 19/06/2017

Appelation du site : Tourbière et lac des Saisies

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2003
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2003
  • ZSC : premier arrêté : 22/08/2006
  • ZSC : Dernier arrêté : 22/08/2006
Texte de référence
Arrêté de création du 22 août 2006 portant décision du site Natura 2000 Tourbière et lac des Saisies (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,51889 (E 6°31'08'')
  • Latitude : 45,77083 (N 45°46'14'')
Superficie : 288 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 1 529 m.
  • Max : 1 731 m.
  • Moyenne : 1 613 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Savoie (100%)
COMMUNES : Cohennoz, Crest-Voland, Hauteluce, Queige.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 60%
Forêts de résineux 40%

Autres caractéristiques du site

Enchaussées dans le site olympique de ski de fond, les zones humides du col des Saisies appartiennent aux rares tourbières des Alpes du Nord. D'un point de vue biogéographique, elles se trouvent dans la série subalpine de l'Epicéa.

Qualité et importance

L'intérêt de la tourbière des Saisies est essentiellement floristique (bryophytes, plantes supérieures et champignons). La végétation laisse voir les différents stades du processus d'atterrissement d'une tourbière, depuis les zones les plus humides avec de l'eau libre jusqu'à la pessière à myrtilles.

Rappelons que les tourbières des Alpes du Nord sont très peu nombreuses.

Quelques espèces animales présentent un intérêt patrimonial certain (voir tableau ci-dessus), en particulier parmi les oiseaux (notamment Pic tridactyle et petites chouettes de montagne), les reptiles (Lézard vivipare) et les invertébrés (Lépidoptères et Odonates inféodés aux tourbières acides d’altitude).

Vulnérabilité

Localement reboisement naturel de la tourbière.