Logos SINP

FR8210018 - Delta de la Dranse

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : juin 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR8210018

Compilation : 30/09/1986

Mise à jour : 30/06/2003

Appelation du site : Delta de la Dranse

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 30/09/1986
  • ZPS : Dernier arrêté : 12/07/2018
Texte de référence
Arrêté de création du 12 juillet 2018 portant décision du site Natura 2000 Delta de la Dranse (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,51583 (E 6°30'56'')
  • Latitude : 46,39861 (N 46°23'54'')
Superficie : 53 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 372 m.
  • Max : 382 m.
  • Moyenne : 376 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Haute-Savoie (100%)
COMMUNES : Publier.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 35%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 30%
Forêts caducifoliées 15%
Pelouses sèches, Steppes 7%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 5%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 4%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 4%

Autres caractéristiques du site

La zone proposée correspond à la réserve naturelle du Delta de la Dranse (Haute-Savoie).

Qualité et importance

Situé sur la rive sud du lac Léman, le site du Delta de la Dranse constitue une halte migratoire pour de nombreuses espèces d'oiseaux d'eau (Laridés, limicoles, anatidés, ardéidés, ...), ainsi qu'un site d'hivernage pour certaines d'entre elles.

Quelques espèces s'y reproduisent de façon régulière (Martin-pêcheur, Fuligule morillon, Grèbe castagneux, Mouette rieuse, ...) ou de manière plus exceptionnelle (Canard chipeau, Nette rousse, ...).

Le Delta de la Dranse est le seul site de reproduction en Rhône-Alpes du Goéland cendré. Cette petite colonie (de 5-6 couples) représente 15 à 20 % de la population française et est la plus méridionale d'Europe.

Ce site constitue l'un des lieux de chasse de certains rapaces (Faucon pélerin, Faucon hobereau, Epervier d'Europe, ...) ou de nourrissage d'autres oiseaux (Héron cendré, Harle bièvre, ...), sans qu'on ait prouvé à ce jour que ces espèces nichent sur le site lui-même.

La Sterne pierregarin est vue régulièrement en étape migratoire et a même tenté de se reproduire en 2001.

Vulnérabilité

Les principaux aspects à prendre en compte sur ce site reposent sur la dynamique fluviale (et en particulier les flux solides) qui doit être conservée ou restaurée. Les îlots dénudés constituent en effet des milieux favorables pour la nidification de certaines espèces (Goéland cendré, Petit Gravelot, ...) ; leur maintien aidera au retour de la Sterne pierregarin.

La basse Dranse est très dégradée. Le régime hydrique est artificialisé par trois barrages sur les principaux affluents et les flux liquides et solides sont déséquilibrés. Le delta lui-même est contraint par les activités humaines. Des projets d’endiguement existent.

Situé à proximité de plusieurs agglomérations, le problème de la fréquentation du site doit également être étudié, car celle-ci peut nuire à la reproduction d'espèces sensibles au dérangement.